Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:44

Cet été, j'ai commencé à coter le travail en autonomie (s'occuper seule) de Camille pour différentes raisons:

  • son TDAH (Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivite) associé limite sa capacité à maintenir son attention sur une durée prolongée. Camille est vite parasitée par des stimuli extérieurs. Aussi, jusqu'à présent, l'enchaînement d'activités en autonomie était inexistant.
  • Cela se répercute au niveau du travail réalisé par des pics ascendants et descendants très contrastés avec une difficulté à évaluer ses connaissances; ce, d'autant qu'aucune donnée écrite n'est retranscrite.
  • ​J'ai donc repris une grille d'évaluation des activités en autonomie que j'ai imprimée en plusieurs exemplaires pour constituer un livret d'autonomie. Les premiers livrets ont été suivis avec une constance très relative, Camille n'adhérant pas ou très peu au travail en autonomie. Après la mise en place de routines et de repères visuels (Cf. Développer l'autonomie au quotidien 1), Camille a progressivement investi son espace de travail autonome. Parallèlement, le fait de me voir coter après chaque séance de travail sur table ce qu'elle produisait pendant qu'elle réalisait une activité autonome, l'a intriguée. Elle s'y est habituée et me demandait ensuite de coter, anticipant mes gestes et allant chercher mes livrets avec mon stylo.

Le contenu de la grille :

  • la date et l'heure lorsque c'est possible ou que je n'oublie pas de l'indiquer (observation des rituels, du rythme)
  • le nombre d'activités réalisées, la durée et leur fréquence dans la journée
  • les commentaires sur le travail réalisé, le comportement, la guidance, l'enchaînement...
Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)
Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)

Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)

​Du livret bimensuel au livret mensuel

Au mois de janvier, Camille s'inscrit davantage dans la dynamique du travail en autonomie (fréquence, nombre d'erreurs réduites). La guidance physique reste encore bien présente pour la ramener à la table de travail ou enchaîner les activités.

Puis en février, le travail en autonomie s'accélère en fréquence hebdomadaire et journalière. Camille réalise en moyenne 2 à 3 temps de travail en autonomie. Elle enchaîne deux activités, voire trois; elle me tend à chaque activité terminée le picto "fini" puis se remet au travail. Les troubles du comportement sont quasiment inexistants alors que très présents à la mise en place du travail en autonomie, avec une recherche constante d'attention. Son frère peut même jouer près d'elle sans que cela n'affecte la qualité de son travail; je peux aussi m'absenter de la pièce pour revenir quelques minutes plus tard, Camille est toujours assise et concentrée! 

Le livret d'autonomie m'a été très précieux pour visualiser les points à travailler et mettre en exergue ce que je ne percevais pas ou plus, à force de vivre la même chose au quotidien et de devoir pallier en permanence les troubles du comportement. Le recueil et la retranscription d'éléments basés sur des données observables et objectives m'a permis de me détacher de la situation et de généraliser ce temps de travail. C'est un outil intéressant que j'applique désormais après les séances sur table et sur l'autonomie domestique.

Cela fait maintenant plusieurs années que j'essaie de le mettre en place le travail en autonomie en ajustant et réajustant et en m'éparpillant à force dans le réajustement quotidien. Ce livret me permet désormais de réajuster mais en fonction de ce qui est noté et qui réapparaît, à partir d'élément repérés et identifiés.

Les supports

Ce qui a également été porteur dans la mise en place du travail en autonomie, c'est la diversification des supports présentés. Camille est vive et a besoin de matériel varié.

  • J'ai, pour l'instant, mis de côté les classeurs d'autonomie que nous travaillons sur table et que je réintroduirai dès que l'attention sera constante et qu'elle enchaînera le fait de tourner les pages et de les compléter, sans empressement.
  • Parmi les 3 activités (bannettes), sont présentés des supports sur lesquels elle est à l'aise et qui vont l'impliquer sur une courte durée : 
  1. L'incontournable : les puzzles de 20 à 35 pièces en fonction de sa diponibilité, sachant qu'au-delà, je ne le tente pas pour le moment car il y a trois activités à enchaîner et réaliser et que les troubles du comportement repointeraient leur nez. J'ai donc réinvesti sur des puzzles plus simples exclusivement dédiés au travail en autonomie. 
  2. Une activité sur fiche : là, elle doit être très renforçante. Je l'adapte donc en fonction de ses intérêts du moments : actuellement, ce sont les fiches de logique que Camille a découvert avec l'éducatrice spécialisée  et les tableaux à double entrée simplifiés (ICI). D'ailleurs, curieusement, elle commence maintenant par cette activité (Cf. vidéo ci-dessous très rapide sur la pemière activité dont j'ai à peine eu le temps de filmer la fin tant elle était motivée)
  3. Une activité de manipulation : 5 à 8 pièces de légos, activités de tri dont la boîte à compter...

 

Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités

Un aperçu des activités

Avant son départ à l'association, temps de travail autonome ritualisé chaque matin

Actullement, un classeur d'autonomie est en cours d'actualisation pour recenser les supports utilisés, permettre un roulement des activités et travailler le choix d'activités en parallèle.

Le travail en autonomie est également intié et généralisé avec succès dans un autre espace, au rez-de-chaussée avec une à deux activités. Camille coopère et s'y installe spontanément. Le système de rangement est toutefois différent puisque les bannettes sont situées à sa gauche, en contre-bas, et moins accessibles. Une réflexion est en cours pour aménager cet espace de façon plus optimal (accès direct et sans effort ou distraction réduite aux activités).

Travail en autonomie : suivi et ajustement (1)

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille
commenter cet article

commentaires

de vergnies 09/03/2015 19:12

Merci pour cet article .

gwenn 08/03/2015 20:36

Bravo Camille ! Tu te débrouille déjà drôlement bien !
C'est une bonne idée, ce carnet de cotation !

Camille 09/03/2015 20:18

C'est un bon outil pour visualiser les points à travailler, ce qui se répète...depuis que je l'ai mis en place, Ca me permet de faire un bilan en fin de mois et de vraiment voir la progression

Mamie Ghys 03/03/2015 13:42

Superbe travail de Camille & de sa Maman
Cela me fait drôle de revoir le bureau de Mamie !