Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:42

Camille réalise désormais le travail en autonomie dans les deux espaces y étant dédiés : la chambre de son frère à l’étage  (Cf. Développer l'autonomie au quotidien 1) et son bureau situé dans la pièce principale au rez-de-chaussée. Elle n’investit pas spontanément le bureau au rez-de-chaussée, toutefois sur guidance verbale ou physique, elle réalise et enchaîne plusieurs puzzles (jusqu’à 4 de 8 à 15 pièces chacun) et ce, sans se lever. Elle fait alors ses activités sans prêter attention à ce qui se déroule autour, chaque personne vacant à ses occupations dans la cuisine, le séjour ou le bureau.

Au rez-de-chaussée, seuls lui sont proposés actuellement des puzzles. A l’étage, elle enchaîne trois activités : un puzzle de 20 pièces, une activité de manipulation (légos, puzzle d’encastrement, perles, Boîte à compter, tourte de tri, pinces à linge) et une activité sur fiche.

Depuis environ 10 jours, j’ai réintroduit les classeurs d’autonomie en 3ème activité de façon non systématique (2 activités à l’intérieur). Elle tend encore à ne faire qu’une page de sorte qu’il faut encore la guider physiquement pour passer à la deuxième activité du classeur.

Une réglette de travail lui permet désormais de suivre l’ordre des bacs et systématiser le sens de gauche à droite mais elle a, à ce jour, encore besoin d’une guidance physique presque totale pour descratcher le picto et le positionner sur la réglette après chaque fin d’activité. L’enchaînement de la deuxième activité après le puzzle pose problème car Camille ne parvient pas à faire glisser le puzzle dans le bac pour le ranger. Elle peut le défaire sur incitation mais n’aime pas le faire (et en même temps, cela ne lui permet pas de me montrer la finalité de l'activité réalisée). Un travail sur la coordination de ses deux mains est à mettre en place pour la guider physiquement sur le fait de tenir le bac de la main gauche sous le bureau et de pousser le puzzle dans le bac de la main droite.

Le temps moyen des activités en autonomie est de 10 à 15 minutes.

 

Réglette de 3 activités

Réglette de 3 activités

Camille en autonomie.

Pour lui permettre de faire des choix, j'ai créé un nouveau classeur de travail en autonomie. Il se compose de 5 parties séparées par un intercalaire, chaque partie représentant le type d'activités à réaliser:

  1. Les puzzles
  2. L'activité de manipulation
  3. Les classeurs journaliers d'autonomie (ICI) ou le travail sur fiche.
  4. et 5. Non mises en place à ce jour

Au début du classeur, figure une feuille de choix où Camille positionne 3 activités qu'elle choisit parmi les activités numérotées de 1 à 3. Elle doit ainsi prendre trois types d'activités différentes.

Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)

Après chaque séance de travail en autonomie, Camille insère les activités réalisées dans la pochette barrée d'une croix pour signifier que ces activités ne sont plus disponibles et l'amener à s'orienter vers d'autres supports pour la prochaine session.

Autonomie : suivi et ajustement (2)

En parallèle de ces deux lieux d'activités structurées, Camille développe de façon spontanée des temps autonomes sur l'ordinateur (consultation et retouches de photographies sur Picasa), et de lecture de ses albums photos pictographiés (ICI). C'est une véritable évolution car dans une journée elle passe en moyenne 2 à 3 heures à s'occuper seule.

Je poursuis la cotation des activités autonomes (Cf. Autonomie : suivi et ajustement 1), ce qui me permet d'avoir un regard global sur le travail en autonomie depuis le début de l'année et d'ajuster l'organisation et le contenu au fil de son évolution.

Un petit aperçu de ses créations, pour le plaisir. Bien sûr, toujours avec ses intérêts du moment...

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Blanche-Neige

Blanche-Neige

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans Autonomie
commenter cet article

commentaires