Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 22:26
L'arrivée du PODD
  • La C.A.A. : choix de l'outil

J'ai découvert les premiers supports de Communication Augmentative et Alternative tardivement puisque Camille avait 6 ans. Nous avons introduit très progressivement le PECS (Cf. évolutionavec plusieurs classeurs distincts pour réduire les troubles attentionnelsLe classeur des poupées a été le déclencheur pour Camille qui s'est approprié le PECS en l'espace de quelques mois. Avec l'entrée de Camille dans l'imitation, quelques signes du Makaton ont parallèlement été introduits.

L'arrivée du PODD
  • Le PODD, qu'est-ce que c'est?

​Pragmatic Organisation Dynamic Display

"C'est un ensemble de classeurs de communication à base de pictogrammes. Ces classeurs ont une organisation du vocabulaire très spécifique (organisation "pragmatique" et "dynamique") qui doit permettre à l'enfant de dire "ce qu'il veut, à qui il veut, quand il veut".

C'est un langage complet (beaucoup de mots sont contenus dans le classeur), mais l'organisation spécifique permet d'élaborer des phrases des plus simples aux plus complexes.

Le PODD ne se limite pas à l'expression de ce que l'on veut, mais vise à permettre d'exprimer toute sorte de messages (dire comment on se sent, dire ce que l'on aime ou n'aime pas, poser des questions, exprimer ses émotions...).

Il existe de nombreuses versions de PODD (ouverture sur 1 page, 2 pages, 2 pages + rabat / accès codés, accès assistés / version électronique...) en fonction des difficultés motrices ou sensorielles de l'enfant, ainsi qu'une progression de classeurs avec un langage de plus en plus complexe (Cf. AFSA)".

  • Pourquoi le choix du PODD?
  1. Depuis approximativement un an , nous tournions en rond avec Camille. Nous avons introduit les commentaires de type "Je pense", "Je vois"...avec des activités ciblées sur de la description d'images ou des situations du quotidien. Toutefois, la communication restait limitée dans son versant expressif : hormis les demandes et quelques commentaires, l'expression de ressentis, l'échange d'informations, le questionnement étaient peu accessibles; les pictos sont manquants, il faut sans cesse les renouveler, ils se perdent par manipulation, tout le vocabulaire n'est pas balayé ni disponible...
  2. La réalisation d'une phrase à plusieurs éléments sur une bande-phrase avec une structure syntaxique de plus en plus complexe requiert de la patience et souvent, le locuteur perd les informations qu'il souhaite aborder en suivant. Tout simplement parce qu'à l'oral, l'échange se fait en simultané et que souvent l'interlocuteur n'attend pas la fin de la bande phrase du locuteur ou que s'il attend, il enchaîne sur autre chose. Si l'on pense au fait que la personne qui utilise le PECS doit à la fin de sa phrase ranger les différents éléments de celle-ci dans son classeur pour en amorcer une autre, c'est très vite décourageant.
  3. Avec la puberté, la communication devient souvent difficile et la patience s'amoindrit.  De nombreuses situations de frustration se développaient pour Camille qui utilisait plusieurs outils (Pecs, classeurs pictographiés, photos, carte image-mot...) sans pour autant parvenir à délivrer un message explicite et satisfaisant pour elle.
  4. Le PODD est utilisé avec un "partenaire" qui s'inscrit dans une interaction: il tourne les pages et verbalise ce qui se passe en modélisant. Il m'apparaissait comme un excellent outil pour converser et développer des échanges privilégiés. 

En échangeant avec plusieurs mamans sur les réseaux sociaux, j'ai découvert le PODD, outil qui m'a rapidement interpellé par l'organisation de son vocabulaire et son contenu (richesse du vocabulaire décliné en catégories, attributs, syntaxe...; vocabulaire prédictif sur chaque page pour faciliter la communication).

  • La personnalisation du PODD de Camille

​Un atelier PODD personnalisé était organisé sur Toulouse le mois dernier et je me suis lancée. L'avantage de ces ateliers est qu'ils sont pratiques et permettent, à l'issue d'une présentation thérorique de l'outil et d'une manipulation de différents PODD, de choisir le PODD adapté pour son enfant puis de le construire sur Boardmaker et de sortir de la formation le PODD en poche! J'ai frôlé la crise de panique car comme Camille utilisait depuis plusieurs années une banque de pictogrammes diversifiés (PECS, Makaton, ARASAAC), il a fallu en une journée réajuster sur Boardmaker les pages du PODD avec ses pictos. Un travail titanesque mais quel plaisir, après 2 jours 1/2 de formation, de partir avec le PODD de son enfant. Mais le plus émouvant a été de voir la réaction de Camille à la vue de son PODD : le sourire béat, les yeux qui pétillent lorsqu'elle l'a découvert et que j'ai modélisé des phrases inhabituelles de type "J'ai quelque chose à te dire", "Qu'est-ce que tu veux me dire: que le garçon est beau?" avec un joli sourire sur son visage quand j'ai exprimé l'idée. Une heure à consulter les pages, sa construction et elle s'est endormie avec.

Pour en savoir plus sur ces ateliers, le site internet de Mathilde (CAApables), sa page Facebook et son blog collaboratif A plusieurs voix

Ci-dessous, une illustration de la personnalisation de la rubrique 6A Personnes où il a fallu trouver dans la banque de pictogrammes des dessins représentatifs des personnes qui accompagnent Camille puisque les photographies sont proscrites. Petite Anecdote : pour le projet interassociatif d'inclusion que nous développons depuis 2 ans à l'association, j'ai choisi de noter les prénoms des enfants et intervenants, sans images. Simplement parce que Camille entre dans la lecture globale. Lorsque que nous avons pu échanger avec le PODD sur une rencontre des enfants Coccinelles et abeilles, je n'ai pas eu le temps de terminer ma phrase que Camille avait déjà anticipé et pointé le mot Léa!

Personnalisation d'une page de la rubrique Personnes sur Boarmaker

Personnalisation d'une page de la rubrique Personnes sur Boarmaker

  • Le choix du PODD

J'ai choisi, pour Camille, un livre de communication à accès direct s'ouvrant sur 2 pages avec rabat de 36 cases.

Il est facilement transportable puisque sa taille est inférieure au format A4 et qu'il ressemble à un agenda, parfait pour une adolescente qui a déjà l'habitude d'ouvrir ses classeurs PECS sur 2 pages.

Même si Camille descratchait ses pictogrammes pour constituer une phrase, elle avait déjà l'habitude de pointer du doigt les pictogrammes sur ses livres pictographiés de lecture du soir.

Par ailleurs, son vocabulaire était déjà bien étoffé avec une aptitude à constuire des phrases de 3 à 5 éléments. Elle était aussi en mesure de réaliser des débuts de commentaires.

Cela me paraissait risqué d'aller au-delà de 36 pictogrammes, de par les difficultés attentionnelles de Camille. De ce fait, aussi, le rabat avec les catégories disponible en permanence m'a semblé parfaitement adapté à Camille.

 
L'arrivée du PODD
L'arrivée du PODD
L'arrivée du PODD
L'arrivée du PODD
  • Vocabulaire et catégories

Le vocabulaire présent dans ce cahier est riche puisque les fonctions pragmatiques représentées comprennent par exemple la demande d’objets, l’action, la demande d’aide, les questions, l’expression d’opinions, le commentaire, la plainte, le refus, la protestation, l’expression des sentiments, l’identification, la description, l’accord, la réponse, l’information (attirer l’attention sur quelque chose), l’apport d’informations sur des événements actuels, passés ou à venir, la narration d’histoires, les consignes... 

 

 

L'arrivée du PODD
  • Camille et l'appropriation du PODD

Le PODD est devenu le nouveau compagnon de Camille. Elle a très vite repéré les pages qui l'intéressaient (personnes, lieux, travail éducatif, poupées, sport : cheval) et le transporte partout avec elle.

Nous avons commencé à l'utiliser par les deux premières pages puis Camille allant toujours plus loin dans l'interaction, nous avons commencé à choisir des branches pour élaborer des phrases complexes. Camille suit très bien, elle est intéressée par le fait que l'on peut vraiment échanger ensemble et très souvent, elle exprime son contentement de pouvoir approfondir les idées ou sa pensée.

Ce que j'apprécie le plus dans cet outil, c'est l'originalité de sa conception et l'aspect déductif qu'il implique: le vocabulaire disponible sur une page contient les liens possibles et de ce fait, on l'utilise avec une facilité déconcertante car il est très bien pensé. 
Je me suis aussi beaucoup amusée dans sa conception à ajouter des expressions qui me faisait penser à ce que pouvait ressentir Camille comme "J'en ai marre!", expression que j'utilise beaucoup lorsqu'elle a ses idées obsessionnelles en parlant de mon ressenti personnel et cela la questionne toujours.
Pour Camille qui a des idées obsessionnelles importantes, cela me permet d'enrichir son idée de base et de l'amener à l'élargir. Par exemple, elle souhaite voir une jeune fille. Camille l'associe au mot maison. Nous avons pu échanger dessus : "Est-ce que tu veux dire que tu aimerais qu'elle te rende visite?" "Oui".  Et elle m'a indiquée "travailler, écouter de la musique". 
Elle a, à un autre moment, pu me dire qu'elle était allée à la pharmacie (9b). Et comme je savais qu'elle s'était blessée, je suis allée à la page 3 "Quelque chose ne va pas" : "Tu as mal?" p4a puis j'ai tourné la page et à la page 4b, elle a pu pointé le picto pharmacie puis pansement car le pharmacien lui avait donné un pansement. Dans le PECS, cela était impossible tout simplement parce que ce vocabulaire n'est pas à disposition. 
 
L'arrivée du PODD
L'arrivée du PODD
L'arrivée du PODD

J'essaierai prochainement de vous présenter quelques vidéos pour vous montrer l'utilisation que nous en faisons.

Je suis ravie de ce support de communication qui dépasse mes attentes!

L'arrivée du PODD

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christelle 18/04/2016 14:03

Bonjour, Je suis très intéressée par le PODD. Je suis tombée sur votre blog et j'ai vu que votre PODD est en français. C'est ce que je recherche. Pouvez-vous me renseigner où je peuX obtenir un PODD français. Je sais que ce sont plusieurs cd mais je ne les trouve qu'en anglais. Comment avez-vous procédé? Merci beaucoup pour votre partage.

Ornella 05/04/2016 11:33

Bonjour,

Je suis votre blog depuis un petit moment maintenant et j'aime beaucoup ce que vous écrivez. Je vous laisse se commentaire parce que j'ai vue que vous aimez employer des outils sympa pour Camille comme le PODD et j'ai un produit similaire a vous proposez que je pense que vous adoriez!!

Je suis stagiaire dans une compagnie qui s'appelle "SensoryTreat". Notre société a été fondée par les parents de 2 enfants ayant des troubles sensoriels, dans le désir d’aider d’autres familles dans le même cas. Voici un petit film de quelques minutes qui explique l’utilité et le progrès que représente notre application pour les familles ayant des enfants à troubles sensoriels : https://www.youtube.com/watch?v=lVe2n93apiA&feature=youtu.be

L’applications Sensory Treat ainsi que les aimants magnétisés sont spécialement conçus pour les activités à domicile pour des enfants dès l’âge de 3 ans.
C'est avec grand plaisir que je vous envoie une échantillon des "SensoryMagnets" pour que vous ayez un aperçu de la boite de SensoryMagnet que nous vendons. Il s'agit d'aimants illustrés de façons chouettes pour les enfants avec des exercises pour stimuler leur sens à domicile. L'application à la meme fonction et je vous invite à la downloader gratuitement par l'app store pour la tester.

Je pense vraiment que vous adoriez l'application et les magnets, donc si vous êtes intéressée envoyez moi s'il vous plait votre adresse et je m'assure de tout de suite vous envoyez cela par la poste.

Si vous souhaiteriez avoir de plus amples informations je suis à votre entière disposition. Au plaisir de vous entendre
http://www.sensorytreat.com/

Sylvie 17/03/2016 16:44

Bonjour,
Toujours très intéressant votre blog cet avec beaucoup d'intérêt que je lis vos messages.Vous avez donc fait une formation de 2 jours et demie ?et avez vous achetez le logiciel bordmaker en plus de la formation?nous aussi on tourne en rond entre makaton et pecs au bout d'un moment ça a. des limites !podd me paraît vraiment plus adapté ,nous sommes en pleine adolescence aussi .Pouvez vous svp me donner le tarif de la formation? Merci et bonne soirée