Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 18:50

J'ai, courant mai, suivi une formation dispensée par EDI Formation laquelle s'est révélée très riche et pragmatique. Celle-ci m'a permis de prendre conscience :

  • de la spécificité et de l'hétérogénéité du handicap de Camille, qui touche tous les domaines de développement 
  • de mieux comprendre son mode de fonctionnement cognitif et les aménagements à réaliser au quotidien (notamment en terme de visualisation des informations)
  • de la nécessité urgente de travailler sur l'autonomie, les apprentissages et la stimulation cognitive à un rythme individualisé.

J'ai donc sélectionné plusieurs types d'informations, lesquelles me paraissent essentielles. 

Je tiens à préciser qu'il existe un tarif préférentiel intéressant pour les parents et qu'il est important de se former et de rechercher l'information pour mieux appréhender le handicap et aider son enfant au quotidien.


1. L'autisme, qu'est-ce que c'est?

  • L’Autisme est un trouble neurobiologique se traduisant par des symptômes invalidants s’exprimant tout au long de la vie.
  •  C’est une perturbation biologique précoce du développement du Système Nerveux  Central induisant des dysfonctionnements immédiats et à long terme.
  • La perturbation touche un système évolutif en cours d’installation.

 

  • L’Autisme est un Trouble Envahissant du Développement qui touche à la fois et dès le départ les fonctions :

 - sociales

 - communicatives

 -  cognitives (façon de penser, de réfléchir)

           avec des interactions néfastes réciproques.

  •  La triade des difficultés comprend donc (DSM IV, CIM 10) :

       - des altérations qualitatives de la communication verbale et non verbale

           - des altérations qualitatives des interactions sociales

           - un répertoire de comportements, d'intérêts et d'activités restreints, répétitifs et                         stéréotypés.

  • Le diagnostic implique : 

          - des degrés de gravité différents

          - le trouble varie selon les individus.

          On parlera donc d'autismes et de Troubles du Spectre Autistique.


    2. Les mécanismes derrière les symptômes

  • Les difficultés sensorielles : la plupart des personnes du spectre autistique ont des problèmes sensoriels, à un degré plus ou moins élevé. Ces difficultés expliquent beaucoup de leur comportement, c'est pourquoi il ne faut pas les ignorer.
  1. Tous les sens sont concernés : visuels, auditifs, gustatifs, olfactifs, tactiles, vestibulaires, interoceptifs, proprioceptifs. 
  2. Les informations ne sont donc pas traitées correctement par le cerveau chez la personne autiste et, en conséquence, la personne va avoir une perception très perturbée de son environnement et de son propre corps.   Elle va être soit hyposensible, soit hypersensible à une stimulation extérieure ou interne. 

          Pour en savoir plus sur ce sujet, un ouvrage très intéressant à consulter, disponible chez Autisme Diffusion : 

Les aspects sensoriels et moteurs de l'autisme

  • Les difficultés à donner un sens au monde grâce au contexte

 

    3. Trouble des fonctions supérieures:

   La personne TSA a un style cognitif particulier et présente :

  • des difficultés à donner au monde le même sens que nous
  • des difficultés pour filtrer les informations
  • des capacités limitées à sélectionner les détails pertinents
  • des difficultés à comprendre cause et effet
  • des troubles pour s'organiser
  • plus de difficultés pour les concepts abstraits que concrets
  • des problèmes de généralisation
  • une "rigidité" cognitive.

 

   4. L'importance de la communication

Veillons à : 

  • adapter notre communication au niveau de la compréhension réelle de la personne
  • attirer l'attention de la personne avant de donner une instruction (frapper dans les mains, utiliser une source lumineuse comme une lampe torche...)
  • lorsque nous parlons, soyons bref et simple
  • donner le temps à la personne pour traiter l'information
  • répéter l'instruction
  • donner une instruction à la fois (Cf. paroles de Temple Grandin L'autisme : Trucs d'enseignement pour enfants et adultes souffrant d'autisme
  • être concrets et spécifiques
  • utiliser des instructions positives  : ce qu'il faut faire au lieu de ce qu'il ne faut pas faire (une petite pensée à ma tante Marie-Do, à ce sujet )
  • éviter les phrases indirectes

 

   5. En résumé : les difficultés liées à l'autisme et aux TSA

  • des difficultés pour comprendre
  • des difficultés pour s'exprimer
  • des difficultés pour penser d'une manière adaptée à la situation (flexibilité cognitive) avec :

            - des difficultés pour extraire des principes généraux

          - face à la nouveauté, le système "Que se passe-t-il? Quelles sont mes options?                                   Comment m'en sortir?" ne fonctionne pas. Le malaise augmente et le comportement                 devient désorganisé, stéréotypé.

           - une pensée binaire (noir ou blanc) avec des difficultés de comportement qui en                       découlent

           - des persévérations mentales.

  • des difficultés de modulations sensorielles, émotionnelles et physiques
  • un mal être, un stress.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires