Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 19:59

cp 51 p020020 page 1 Image 0001 w1

Le bimestriel Cerveau & Psycho de mai-juin 2012 traite de l'Autisme et de L'enjeu crucial du dépistage précoce avec les articles suivants:

  • L'autisme : une différence plus qu'une maladie
  • Du dépistage à la prise en charge 
  • L'intelligence des autistes
  • Les bases neurobiologiques de l'autisme
  • La génétique de l'autisme.

Les éléments qui m'ont particulièrement intéressés:

  • l'approche par la différence et pas systématiquement par le déficit et plus largement la question de l'acceptation de la différence.

     

  • les tests de Q.I. inadaptés qui desservent les personnes avec autisme et qui peuvent avoir des conséquence sur la façon dont on envisage leur éducation et leur insertion professionnelle avec

En Bref

-   Les tests de Q.I. évaluent surtout les capacités de langage et les connaissances acquises à l'école, ce qui défavorise les autistes.

Contrairement aux autres enfants, les autistes enregistrent souvent des connaissances sans que l'on s'en rende compte tout de suite.

Il faut faire le pari de l'intelligence, c'est-à-dire multiplier les méthodes d'enseignement, afin que le jeune autiste trouve une approche qui lui permette de valoriser son potentiel intellectuel. 

  • en quoi les particularités autistiques sont la conséquence d'un dysfonctionnement spécifique des systèmes mentaux spécialisés ou la résultante de différences plus globales du fonctionnement cognitif avec

En bref

Beaucoup d'interactions sociales qui passent par le regard, mais les autistes regardent peu dans les yeux et utilisent moins le regard pour moduler les interactions avec autrui et voir ce que les autres observent.

-   Dans les situations sociales complexes de la vie quotidienne, même des autistes avec un haut niveau intellectuel sont en difficulté pour comprendre ou réagir.

-   Ils ne cherchent pas à enjoliver leur image et ne savent pas ou ne veulent pas flatter les autres.

  • un schéma synthétique reprenant les spécificités anatomiques des aires cérébrales qui présentent des anomalies chez les personnes autistes. Comme l'amygdale, qui traite les émotions et qui serait surstimulée avec un ressenti différent de stimuli anodins de l'environnement...

  • la génétique de l'autisme avec

En Bref

-   On a découvert plusieurs anomalies génétiques impliquées dans le développement de l'autisme.

-   Les anomalies les plus fréquentes sont des mutations impliquant des gènes participant au fonctionnement de la synapse et à son organisation.

-   La multitude des anomalies observées traduit la pluralité des formes cliniques des troubles du spectre autistique. 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires