Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 16:27

Un des objectifs, pendant les vacances d'été, va être d'aider Camille à progresser dans l'activité de découpage.

Camille adore que l'on découpe des images pour les coller ensuite dans un cahier ou une feuille volante. C'est une de ses activités favorites et nous avons accumulé de nombreux cahiers et feuilles où figurent multitude de jouets et vêtements. Elle ne parvient pas, encore, à découper mais prend plaisir à coller les éléments sélectionnés sur une feuille.

Avec la psychologue ABA, nous travaillons donc sur cette activité de motricité fine :  

Savoir tenir une paire de ciseaux correctement de la main droite. Seule la main droite actionne l'outil de façon à écarter et rapprocher les lames. La main gauche n'a pas le droit d'aider. La paire de ciseaux est dans le prolongement de l'avant-bras et doit être perpendiculaire à l'axe de l'objet (feuille, carton..) à découper. La position du poignet est telle que les lames sont dirigées vers l'extérieur du corps. Le pouce est vers le haut.
La psychologue ABA propose des rectangles de feuilles de papier composés de quelques traits. Camille doit couper sur les traits avec beaucoup de guidance.

A la maison, nous avons reçu de nouveaux catalogues pour la collection hiver et ressorti les catalogues de Noël que nous rapportons, chaque année, en plusieurs exemplaires.
Camille a trouvé un nouvel intérêt : les blousons. Je viens donc de trouver un nouveau moyen pour lui faire aborder la numération avec des blousons. Je vais concevoir de nouvelles fiches avec des photos de blousons. 
DSCN3254.JPGDSCN3256.JPG
A propos des fixations, Temple Grandin explique dans son livre "Ma vie d'autiste" (Cf. Bibliographie) l'importance d'orienter les fixations vers quelque chose de constructif. Elle décrit ceci : "Les fixations diminuaient mon excitation et me calmaient. (...)Ecarter la fixation peut être imprudent. Souvent, on se débarasse d'une mauvaise habitude en la remplaçant par une autre. Il en est de même pour les fixations. Mais transformer une fixation en action positive peut être gratifiant. La fixation sur un sujet particulier peut mener vers une forme de communication, entre soi et soi peut-être, mais c'est au moins un pas vers la communication. Si un enfant autiste est bien dirigé, une fixation peut le motiver. Une fixation sur un discours compulsif peut libérer l'enfant des frustrations refoulées et de l'isolement qu'il éprouve si souvent".

Le découpage constitue donc, actuellement, une activité journalière pour Camille : nous répétons le maintien des ciseaux dans la main droite, la tenue de la feuille dans la main gauche puis le mouvement d'ouverture entre le pouce et l'index. Pour faciliter le découpage et la prise des ciseaux en binôme, je me positionne derrière elle.

decoupage-1.jpgdecoupage-2.jpg

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans Motricité fine
commenter cet article

commentaires

ghiselaine LACOMARE 17/07/2011 22:32


Que de patience et d'amour. Grâce à toi, Camille connaît le bonheur, la quiétude et tant de tendresse.
Je m'émeus tant à la lecture de ton blog !
Tu ne seras pas oubliée, à ton tour, je le sais
Enorme bisous ma si belle fille.