Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 20:20

Cet été, j'ai décidé d'initier une communication alternative pour aider Camille à communiquer et étayer sa pensée visuelle. Camille, qui a des compétences certaines en discrimination visuelle, a depuis toujours une appétence pour les photographies. Aussi, nous sommes-nous dirigées vers le PECS (Cf. PECS et structuration visuelle).

L'objectif de la communication alternative est de permettre à l'utilisateur d'améliorer, voire rétablir les perspectives de communication avec son entourage, en offrant la possibilité de composer des messages,  ou de encore désigner des objets ou des actions.

J'ai initialement constitué une banque d'images classées par thèmes dans un grand classeur de communication. Celui-ci n'a guère inspiré Camille car trop fastidieux à utiliser : peu maniable, trop d'images à sélectionner pour communiquer de façon efficace. Je n'en étais moi-même pas satisfaite. Je trouvais cela récurrent et décourageant alors, pour une enfant de 7 ans! 

J'ai ainsi réfléchi et trouvé sur AFD Edition une pochette porte-images scratch transportable puisqu'elle se trouve attachée en permanence à la ceinture. C'est un excellent outil : j'en suis ravie car cette pochette se compose de six pages et permet ainsi d'y scratcher une trentaine d'images.

DSCN4168             DSCN4163

Camille l'utilise depuis maintenant une semaine et c'est une grande victoire. Elle l'a exploitée, aussitôt, en formulant spontanément des demandes, en communiquant sur son emploi du temps. Et elle ne la détache pas, jusqu'au coucher. 

  • Sur la première page, j'y ai mis son mini-emploi du temps : jour de la semaine, photo de la personne qui l'accompagne à l'école et dans ses prises en charge et la ramène à notre domicile, lieux où elle se rend dans la journée. Nous le réalisons ensemble le matin, avant de partir à l'école.

  • La deuxième page contient des besoins et actions indispensables tels que boire, manger, aller aux toilettes, sortir, demander de l'aide et le pictogramme "je veux". Pour l'instant, elle l'utilise peu en montrant directement l'image correspondant à sa demande. Mais très bientôt, je vais l'introduire pour qu'elle commence à faire une phrase avec.

  • Sur la troisième et quatrième page figurent des images d'activités fréquentes qu'elle réalise la journée: travail, activités de groupe, motricité, différents jeux et activités qu'elle aime, l'état de malade pour apprendre à exprimer lorsqu'elle ne se sent pas bien et de calme lorsqu'elle est trop excitée.

  • Enfin, la cinquième et sixième pages regroupent les jours de la semaine ainsi que les photos de son entourage.

La deuxième étape va être de construire une phrase avec "je veux", accompagnée d'un complément sur une bande phrase. Dans la continuité, nous allons débuter des commentaires de photos avec actions simples comme boire, manger, dormir, jouer. L'objectif sera d'expliquer ce que Camille voit sur photo qu'elle aime avec deux pictogrammes : sujet et verbe. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article

commentaires

lacomare ghiselaine 16/03/2012 08:42

C'est super d'avoir trouvé ce moyen de communiquer pour Cam; excellent. Bien Virginie
Gros bisous à vous trois Maman