Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 09:30

 156725_10150146786199937_7810765_n.jpg

Les enjeux de l'imitation

Pour Camille,  l'imitation n'est pas spontanée et d'autant plus, l'imitation immédiate. Elle a très souvent appris par observation et le seul fait de lui demander d'écouter une consigne de type "Fais ça" a suscité dans les débuts de la prise en charge une certaine résistance, voire rébellion. La mise en place du Programme Educatif Individualisé m'a progressivement fait prendre conscience de cette difficulté et je garde en tête, depuis, l'importance de donner les moyens nécessaires à la fonction imitative (physiques, sensoriels, intellectuels, affectifs...) et de lui permettre de l'exercer pour les intégrer et les assimiler.

Montrer ne suffit pas. Il est important de répéter les exercices pour développer les compétences de l'enfant et les diversifier, le faire progresser dans ses capacités imitatives.

L'imitation immédiate

Lors des séances en situation de bureau, Camille travaille l'imitation immédiate sur le cinquième jeton de sa plaquette. Avec moi, cela reste fastidieux, de sorte que je la sollicite sur ce domaine de compétences en situation naturelle. Nous avons débuté sur des exercices de motricité globale telle que mettre les mains sur sa tête, toucher son nez, poser ses mains l'une sur l'autre...puis élargi à des demandes d'imitation vocale (voyelles, mots clairement articulés et début de décomposition de syllabes) et des jeux structurés avec reproduction de modèles.

Je profite de la présence de membres de la famille, d'amis pour poursuivre cet apprentissage et généraliser dans d'autres contextes.

SAM 0625

C'est devenu un jeu qu'elle accepte plus volontiers avec des personnes extérieures, d'autant que son frère est de la partie.

Depuis plusieurs semaines, Camille reproduit de plus en plus les gestes observés chez son frère, particulièrement lorsqu'il fait des bêtises mais aussi sur des situations de jeux. Les vacances ont été propices aux interactions et au rangement et Camille a ressorti des placards d'anciens jeux en tous genres : jeux de société, de faire-semblant, de construction, activités sensorielles...Aujourd'hui, les maracas étaient à l'honneur.

Lorsque le cadet imite l'aînée en situation d'apprentissage : c'est tout simplement génial!

Marius a beaucoup observé Camille en situation d'apprentissage. Il a commencé à jouer dans sa chaise haute à la maison à côté de sa sœur pendant que celle-ci réalisait ses exercices. Il l'a vu réaliser de nombreux puzzles et a commencé à vouloir faire comme elle puis a investi un jeu d'empilement de carrés de constellation.

SAM_3440.JPG

Au cabinet de la psychologue, il a trouvé le coin jeu intéressant et particulièrement toute la collection de petites voitures qu'il retrouve avec ravissement à chaque séance. Il y a plusieurs mois, alors que la psychologue demandait à Camille "Dis AAA", il l'a devancé avec un grand AAAAAAAA. Cela a beaucoup fait rire Camille. Puis il a répété "Maman" en y mettant l'intonation. La psychologue a tenté de garder son sérieux...

Hier, il reprenait l'intonation de Camille en prononçant son surnom (donné par sa soeur) : "Aimant". C'était cocasse. 

103PHOTO2.jpg

Le plus à retenir : encourager l'imitation dans la fratrie

Lors d'un change de Marius, j'ai sollicité Camille pour imiter mes gestes. Ce temps de change reste un moment difficile pour Camille qui n'a plus l'attention et qui est donc propice à des stéréotypies ou routines agressives envers son frère. Je les invite donc quotidiennement à des interactions imitatives pour :

  • étendre son répertoire moteur
  • développer son attention

SAM_2290.JPG

Marius demande "Pipi". Quelques instants après, Camille va chercher le pot de sa poupée et place Papote dessus!

Le moins à ne pas oublier : la reproduction de comportements inadaptés ou comment ne pas entretenir le manège infernal

L'été dernier, l'imitation de nouveaux sons et la découverte de sa voix a amené Camille à utiliser cette nouvelle compétence de manière compulsive et excessive. Les "A", "Ouah" et "Ou" balbutiant sont devenus insistants, répétitifs, stridents, et sources d'attention des adultes et de son frère qui s'est empressé de crier en écho...et le scénario infernal débute. Les enfants s'agitent, chacun, surenchérit le comportement précédent, l'excitabilité de Camille s'accentue puis c'est l'escalade agressive.

Imitation et jeu : se développer et prendre du plaisir ensemble

Camille partage plusieurs temps de jeu avec son frère. Pendant les vacances scolaires, Camille m'a beaucoup sollicitée pour ressortir des placards des jeux mis de côté ou qu'elle n'investissait pas jusqu'ici, tout simplement.

Parmi les favoris :

  • les playmobils et la maison de Dora

SAM 4320

Marius s'intéressait au nounours du bébé et au rituel des histoires tandis que Camille couchait les parents.

SAM 4331 SAM 4334

  • les légos et duplos

 SAM_4844.JPG

SAM_5135.JPG

SAM_5134.JPG

  • les tours de cubes 

SAM_4894.JPG

SAM_4896.JPG SAM_4897.JPG

  • le petit chaperon rouge de Nathan

SAM_4982.JPG

Une grande progression pour Camille qui lance calmement le dé, attend son tour et accepte d'avancer son pion. Encore beaucoup de guidance pour sauter d'une case à une autre mais elle tient sur la durée et redemande à y jouer. 

SAM 4238

Un jeu de société sur le thème du conte du Petit Chaperon Rouge. Chaque joueur doit apporter des cadeaux à une drôle de grand-mère: "Mère-Grand, que tu as de grandes dents!" Mais attention à ne pas réveiller le loup!

SAM_4249.JPG

Les 4 cases "oreilles du loup", "yeux du loup", nez du loup", "dents du loup" et leurs consignes que l'on retrouve dans le conte "Mère-grand, que vous avez de grandes oreilles!"; "C'est pour mieux écouter, mon enfant!".

Pour développer le partage de jouets et le tour de rôle, j'investis aussi beaucoup leurs centres d'intérêts respectifs :

  • Le bureau de poste de Camille 

SAM 4543

Camille écrit puis plie les feuilles et les met dans l'enveloppe. Sans oublier le timbre et le tampon.

SAM_4533.JPG

Camille commence à aimer griffoner seule. Elle prend souvent le bloc-notes et fait sa liste. Marius en profite pour participer.

SAM_5097.JPG

  • les voitures de Marius

SAM 4861 SAM_4862.JPG

Camille a récemment demandé à faire rouler les voitures de Marius pour jouer avec lui. Le set de route à assembler sous forme de puzzle permet de la guider dans sa trajectoire.

  • le retour en force de Billy le chien

SAM_4900.JPG SAM_5050.JPG

Camille a réussi à retrouver Billy, caché dans la maison, qui suscitait il y a quelques mois à peine beaucoup de peurs. 

Ce que je trouve positif dans toutes ces situations, malgré souvent les brusqueries motrices et bizzarreries comportementales de Camille qui ne sait pas toujours comment s'y prendre, c'est son entrée dans l'imitation sur des actions produites par son frère et le plaisir qu'elle prend à reproduire ce qu'il fait et à jouer. Et de l'autre côté, il y a Marius qui s'amuse de certaines productions originales de Camille et qui s'empresse de suivre la danse...Puis Camille qui fait du zèle d'avoir amusé la galerie.

L'imitation dans la fratrie nous laisse présager de nouvelles expériences à venir!

 

Repost 0
Published by Camille - dans Imitation
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 08:21

" L'imitation est un fondement de l'instruction et du développement. Sans l'imitation, un enfant ne peut apprendre à parler et acquérir d’autres comportements nécessaires à sa culture. Aussi, le développement des talents d’imitation est-il un élément essentiel de la croissance de tout enfant. Les enfants autistes ayant fréquemment des difficultés à apprendre à imiter, il est nécessaire d’enseigner la faculté d’imitation plutôt que de se contenter d’en attendre le développement de manière retardée ou bizarre. 

L’action d’imiter comporte de nombreux facteurs, parmi lesquels la motivation, la mémoire, les opérations sensorielles et la maîtrise tant de la série de muscles moteurs que de la coordination de la bouche et des mains. L’imitation peut être immédiate, comme lorsque l’enfant copie un mot qui lui a été dit. Elle peut aussi être différée, comme lorsqu’on imite un comportement dont on se souvient en raison d’une expérience" (extraits d'Activités d'enseignement pour enfants autistes de E. Schopler & M. Lansing & L. Waters - Cf. Bibliographie et filmographie). 

A la maison, de nouveaux jeux se sont spontanément mis en place en imitation spontanée. Marius, le petit frère de Camille, aime particulièrement jouer avec ses voitures et les faire rouler. Camille l'imite beaucoup mais ne sait pas souvent comment s'y prendre.

  • Je la guide donc beaucoup pour maîtriser sa force musculaire et lui apprendre à les faire rouler doucement. 

  • Ensuite, nous faisons une petite course de voitures à deux, situées l'une à côté de l'autre, toujours en guidance. Marius se joint à nous.

  • Enfin, pour développer les comportements adaptés avec son frère, le partage de jouets et le tour de rôle, j'investis les centres d'intérêts de Marius et Camille. J'ai récemment trouvé un petit circuit de voitures à assembler sous forme de puzzle sur le site de Walzkidzz. Ce set de routes est constitué de 15 éléments en caoutchouc mousse et son tarif est très raisonnable.
  1.  Camille se pose sur une activité qu'elle apprécie (les puzzles), en construisant la base de l'activité; 

DSCN4177

  1. Marius joue avec ses voitures avant la mise en circulation des véhicules; 

DSCN4182

  1. Puis les voitures roulent. J'utilise une forte guidance physique pour que Camille les déplace sur le circuit; ce qui lui fait travailler la coordination oculo-manuelle, la maîtrise du geste pour le graphisme, le repérage spatial, le tour de rôle et la prépare à une future activité : les labyrinthes.

 

DSCN4183.JPG

Progressivement, j'augmente le temps de jeu. Camille remet régulièrement en place le circuit que Marius déplace.

DSCN4186

 

banner_not.gif

Repost 0
Published by Camille - dans Imitation
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 21:16

Voici une liste de mouvements des différentes parties du corps, transmise par la psychologue A.B.A., pour poursuivre le travail initié (Cf.  Imitation motrice globale). 


1. L'imitation gestuelle

  • Taper des mains (de mai 2011 à )
  • Taper sur la table (de mai 2011 à )
  • Lever les bras (de mai 2011 à )
  • Taper du pied (de mai 2011 à )
  • Toucher son ventre (de mai 2011 à )
  • Mettre ses mains sur sa tête (de mai 2011 à )
  • Touchez son nez (de mai 2011 à )
  • Couvrir son visage avec ses mains (de mai 2011 à )
  • Bras écartés sur le côté (de juin 2011 à )
  • Mains sur les épaules (de mai 2011 à )
  • Poings sur les hanches (de mai 2011 à )
  • Saluer de la main (de mai 2011 à )
  • Mettre une main sur la bouche (de mai 2011 à )
  • Mettre ses mains sous les bras (de juin 2011 à )
  • Mettre ses mains sur les genoux (de juin 2011 à )
  • Mettre ses bras devants
  • Mettre ses bras derrière (de juin 2011 à )
  • Mettre ses mains sur les joues (de juin 2011 à )
  • Mettre ses paumes vers le haut
  • Mettre mains jointes sur la tête (de mai 2011 à )
  • Faire "Non" de la tête
  • Faire "Oui" de la tête
  • Ouvrir les bras
  • Se tapoter l'épaule
  • Envoyer un bisou (de mai 2011 à )
  • Fermer le poing (de juin 2011 à )
  • "Tournes petit moulin" (de mai 2011 à )
  • 1 main sur la tête, 1 main sur le menton (de mai 2011 à )

main.jpg

  • Faire cercle sur le côté avec 1 bras
  • Idem avec 2 bras
  • Se pencher d'un côté 
  • Se retourner (de juin 2011 à)
  • Faire un tour sur soi-même
  • Marcher
  • Sauter
  • Toucher ses pieds
  • Joindre ses pieds
  • Ecarter ses pieds
  • Placer un pied devant l'autre
  • Placer un pied derrière l'autre
  • Secouer un pied d'un côté, de l'autre
  • Se tenir à cloche-pied sur 1 jambe

enfant-pieds_-ks100052.jpg

 

2. L'imitation motrice fine

  • Fermer les mains
  • Ouvrir/ fermer les mains
  • Se tapoter les index
  • Se tapoter les pouces
  • Se frotter les mains (de juin 2011 à )
  • Remuer les doigts
  • Se tapoter index et pouce
  • Montrer la paume avec l'index
  • Faire "2" avec la main
  • Lever 2 doigts "peace"
  • Se toucher les pouces et serre
  • Se toucher les index et serrer
  • Doigt sur le dos de l'autre main
  • Croiser les doigts (de mai 2011 à )
  • Montrer du doigt les parties du corps
  • Tracer ligne / sur table avec index
  • Tracer ligne _ avec l'index

 

3. L'imitation mouvements de la bouche et de la langue

  • Ouvrir la bouche ( de mai 2011 à )
  • Tirer la langue (de mai 2011 à )
  • Plisser les lèvres
  • Claquer des dents
  • Sourire
  • Souffler (de mai 2011 à)
  • Mettre la langue en haut
  • Mettre la langue en bas
  • Langue d'un côté puis de l'autre
  • "Faire l'indien" : (de juin 2011 à )

 

Légende : 

_ Sait faire avec + ou - de facilité

_ Requiert une guidance importante

_ Non présenté à ce jour (22 juin 2011) depuis la mise en place du P.E.I.



Repost 0
Published by Camille - dans Imitation
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 21:11

1. Qu'est-ce qu'une compétence motrice?

La possibilité de naviguer dans le monde physique exige beaucoups d'habiletés, qui découlent du système nerveux central.  Les compétences peuvent être soit de  petits mouvements, connus sous le nom de motricité fine, soit de grands mouvements. On parle alors de motricité globale.

Le problème avec la motricité chez les enfants autistes peuvent apparaître dans un certains nombre de façons dont la motricité globale : celle-ci peut être altérée et cela peut être du à des problèmes neurologiques et de traitement sensoriel. Apprendre à nager, faire du sport ou du vélo peut être difficile parce que l'enfant peut avoir des difficultés avec la conscience du corps, l'équilibre et le contrôle moteur.

L'approche la plus susceptible d'être utilisée sera de décomposer des tâches en petites étapes. Une fois qu'une tâche est maîtrisée, l'enfant se déplace vers le prochain exercice.

La répétition est un élément important du processus.

 

2. Activités de motricité globale

Avec la psychologue A.B.A., nous avons initié lors des séances d'apprentissage à la table un travail sur l'imitation de gestes globaux. L'objectif est de développer les capacités d'imitation de Camille, dans un premier temps au niveau corporel.  La consigne préalablement donnée est : "Camille, fais ça". 

Quelques exemples en images:

Consigne : "Mets ton doigt sur ton nez".                                  

DOIGT-NEZ.jpg

 "Mets tes mains sur ton ventre".                                     

MAIN-VENTRE.jpg

"Mets tes mains sur ta tête".

MAINS TETE

"Fais ça".

INDIEN

Au fur et à mesure de l'émergence des gestes et de leur maîtrise, je lui propose des exercices avec une difficulté croissante. Actuellement, je lui apprends à utiliser ses mains et ses doigts isolément ou ensemble et à compter avec ces derniers. 

Parallèlement, nous incitons Camille avec la psychologue ABA à imiter des sons (a, o, i, ou). Elle parvient maintenant à tirer la langue pour faire la grimace et à initier la motricité bucco-faciale. Pour détendre l'atmosphère car cela demande à Camille de gros efforts, je l'invite à utiliser un micro echo disponible sur le site de Hop'toys .

Micro-echo.jpg

L'effet écho de cet outil a été surpenant pour Camille : il est devenu très ludique, elle qui était réticente à s'exprimer oralement et à articuler. Un réel motivateur!

Lorsque Camille ne m'imite pas, je guide son geste pour l'amener à m'imiter. Je répète l'exercice plusieurs fois dans la journée, pendant plusieurs jours, jusqu'à ce qu'elle puisse m'imiter sans aide.

Je travaille l'imitation globale lors des apprentissages à la table, souvent pour clôre une séance d'apprentissages. Je peux également lui proposer, de façon spontanée, lors de promenades extérieures, de périodes d'attente (par exemple, pour patienter assise sur le muret avant que le taxi arrive) ou de flop, lorsque je sens que les stéréotypies vont surgir, par ennui.

 

Autres exemples d'activités motrices :

  • Attraper des bulles
  • Attraper des balles au vol
  • Comptines et chansons à gestes
  • Danse
  • Jeux d'immobilité (1,2,3 soleil)
  • Saut, trampoline
  • Déplacement en rampant dans des tunnels
  • Tricycle, vélo 
  • Rouler sur des tapis...
Repost 0
Published by Camille - dans Imitation
commenter cet article