Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 12:49

 

Les centres d'intérêts évoluent et Camille devient une jeune fille. Acceptant depuis cet été de retourner chez le coiffeur et de se couper les cheveux (avec la puberté et l'hypersensibilité tactile à la tête, Camille acceptait difficilement d'être coiffée et n'a pas eu de coupe pendant plus d'un an), elle apprécie désormais d'être coiffée.

Il y a quelques mois, elle y est retournée pour :

  • une coiffure rapide
  • puis une coupe avec séchage rapide
  • puis une coiffure avec de nombreux élastiques en passant au préalable par le bac pour la première fois. 

 

Toutes ces étapes de désensibilisation lui ont permis, aujourd'hui, de réaliser une coupe  avec brushing! Le rêve quand la vie redevient normale par moments.

 

Classeur des coiffures
Classeur des coiffures
Classeur des coiffures
Classeur des coiffures

Pour qu'elle puisse choisir ses coiffures ou coupes chez le coiffeur ou à domicile, je lui ai fait un nouveau classeur de communication lui offrant de réaliser des choix avec des photographies sélectionnées. Cet outil lui permettra également d'attendre chez la coiffeuse en feuilletant son classeur et s'occupant de façon adaptée. Il ne manque plus qu'à insérer dans son PODD un picto de ce classeur!

  • coiffures avec barrettes et élastiques
  • coiffures avec tresses
  • coiffures avec queue de cheval
  • coiffures avec chignon
  • quelques coiffures avec décomposition des étapes (pour les coiffeuses autodidactes!).
Classeur des coiffures
Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 12:47
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)

Je fais suite à ce billet de novembre 2015 dans lequel je présentais deux livres pictographiés des éditions Hemma, Mon cheval et moi : ICI. Voici le troisième désormais consultable ICI. Pour avoir la traduction à disposition (en pictogrammes), il vous suffit de me la demander.

Camille apprécie cette collection sur les chevaux constituée, pour chaque livre, de trois courtes histoires. J'ai choisi de pictograhier ce livre en dernier car les histoires sont plus longues et complexes à retranscrire avec de nombreux attributs, en comparaison des deux précédentes.

Voici les aperçus de chacune des histoires :

  • Première histoire
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
  • Deuxième histoire : 

Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
  • Troisième histoire
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Livres pictographiés Mon cheval et moi (trilogie)
Repost 0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 06:56

Pour développer les demandes pendant les repas, Camille dispose de différents outils créés pour faciliter les demandes en sélectionnant, au préalable, les pictogrammes pertinents. 

Un premier support permet de lui présenter les demandes courantes à table

  • aide
  • fini
  • attendre
  • boire
  • manger
  • eau
  • pain
  • sel
  • sauce (si elle mange une salade ou un plat accompagné d'une sauce)
  • d'autres éléments peuvent être ajoutés en fonction des besoins.
Feuille de route des repas

Feuille de route des repas

Un séquentiel du repas lui est présenté comprenant le déroulé du repas avec une bande-phrase à disposition :

  • une entrée
  • le plat de résistance
  • le fromage
  • le dessert
Les demandes au repas

Les pictogrammes sont sélectionnés à partir de son classeur de cuisine et des repas décomposé en catégories

  • verbes d'actions
  • ustensiles
  • boissons
  • légumes
  • plats
  • fromages
  • desserts
  • autres
  • quantités.
Les demandes au repas
Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 19:50

Camille a souvent beaucoup de choses à dire : en dehors de ses classeurs de communication, elle utilise journalièrement ses albums photos et livres pictographiés. Néanmoins, la structuration de la phrase reste souvent incomplète ou se limite aux début de phrases qu'elle connaît : "je veux", parfois "je vois".

Cet été, en guidance, elle est parvenue à formuler la phrase suivante, en pensant à ses cadeaux d'anniversaire: "Je pense que p. va m'offrir une poupée".

Pour développer les commentaires, nous travaillons depuis peu sur le picto "Je pense".

Ce picto a été introduit dans le tome 3 du livre Mon cheval et moi

Introduction du picto "Je pense"

Pour Noël, Camille a reçu le jeu A quoi pensent-ils? de Webber. Sur chaque carte, une bulle vide matérialise la pensée des personnages ou des animaux.  

J'ai adapté le support en pictos. Dans son classeur de commentaires, Camille a un intercalaire où figurent les pictogrammes correspondant à 7 cartes jusqu'à présent sélectionnées.

  • Le garçon pense qu'il va pleuvoir
  • La femme pense à sa maison qui va être propre
  • La fille pense que sa glace est bonne
  • Le garçon pense à son genou qui lui fait mal
  • Le garçon pense à ce qu'il va s'acheter
  • La fille pense au dessin qu'elle va offrir à sa maman
  • La femme pense à la photographie qu'elle va prendre.
Introduction du picto "Je pense"

Parallèlement, nous commençons à introduire le "Je pense" sur le quotidien pour que Camille associe le pictogramme 

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 20:08

 

Je propose à Camille de nouveaux livres pictographiés, en lien avec l'activité cheval du vendredi matin. Il s'agit des livres de la collection Mon cheval et moi des éditions Hemma. 

Livres pictographiés : vers la lecture

Les illustrations colorées et actuelles plaisent beaucoup à Camille qui apprécie de suivre les trois histoires racontées dans chacun des livres. Les récits sont courts et les illustrations explicites de sorte qu'on peut aisément les pictographier.

L'idée avec ces livres est de guider Camille à les lire en autonomie et à associer des pictogrammes à des mots de grand format, en comparaison aux livres pictographiées jusqu'ici présentés (ICI et ICI).

  1. La première étape consiste à mémoriser l'histoire et certains mots clés de grands formats par la répétition.
  2. La seconde étape consistera à lui demander de remettre les bandes-phrases dans l'ordre puisqu'elles sont toujours descratchables.
  3. Dans un troisième temps, je lui proposerai les mêmes bandes-phrases avec un trou dans chacune d'elle : elle devra alors trouver le mot manquant dans chacune des phrases.

Histoire n°1

Histoire n°1

Histoire n°2

Histoire n°2

Histoire n°3

Histoire n°3

Parallèlement, ces mots sont travaillés sur table sur des activités de lecture globale.

Repost 0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 20:54

 

Camille a beaucoup aimé la version pictographiée du conte de Blanche Neige et les 7 nains que nous lisons très régulièrement. Aux éditions Fleurus, je lui avais trouvé le livre d'autocollants à compléter sur ce même conte. Aussi, pour lui proposer de nouvelles activités en autonomie, je l'ai également pictographié pour qu'elle puisse reconstituer cette histoire dans l'ordre.

Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus

Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus

Dans le prolongement, nous lisons La belle au bois dormant version pictographiée. Vous pouvez le découvrir ci-dessous et il m'est possible de le diffuser sur demande.

Ce conte permet d'aborder des thématiques qui intéressent ou préoccupent particulièrement Camille en ce moment : l'amour et la mort. Après avoir récemment entendu plusieurs klaxons de voitures à l'occasion de mariages, elle est allée spontanément chercher son livre de Blanche-Neige dans lequel elle m'a montrée le picto se marier. Le lendemain, elle débutait ses recherches sur internet, sans aide, et a trouvé d'elle-même des vidéos de mariages et de toutes leurs étapes (préparation, mairie, église) et de festivités qui s'ensuivent. Elle s'attarde chaque jour à regarder le déroulement de cet événement et je n'ai d'ailleurs toujours pas compris ce qui retient son intérêt. 

J'ai donc commandé plusieurs livres qui traitent de ces sujets et d'autres sujets en lien tels que l'hôpital, le handicap....je suis en train de réfléchir à comment les adapter pour qu'elle puisse aussi s'en servir pour communiquer.

L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée

L'histoire pictographiée

Et bientôt, la suite des contes et de nouveaux supports sur la découverte du Monde.

Repost 0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:06

 

Pour généraliser la structuration de phrases, diversifier les supports, introduire de nouvelles connaissances tout en suscitant l'intérêt de Camille, voici de nouvelles activités conçues sur un format différent : des chemises A4 sur deux thématiques.

  • Le sport
  • La danse.

J'ai utilisé le livret J'habille mes amies sportives et danseuses aux Editions Usborne dans lequel j'ai sélectionné les sports et danses susceptibles de lui plaire ou pour les découvrir. Les danses de différentes cultures ont aussi pour objet d'introduire la découverte du monde et nos prochaines activités.

Les sports
Les sports
Les sports
Les sports

Les sports

Camille a beaucoup aimé la façon dont le support initial a été détourné. Je pensais qu'elle allait apprécier de coller les autocollants sur les personnages mais le format des pièces requiert une certaine minutie pour ne pas arracher les éléments, de sorte que c'est rapidement moi qui les aie apposés. Une activité plaisiante dans laquelle je me suis détendue...Pendant ce temps-là, Camille s'intéressait aux futures pochettes en attente, et aux différentes étapes de réalisation, du choix des sports et danses, à la découpe puis au collage et à la réalisation des phrases pictographiées. Elle a choisi d'apporter les fiches sur le sport à l'association et de conserver pour la maison les danses.

Au final, le support est agréable et dans le prolongement de nos objectifs. Il a néanmoins nécessité un certain temps de fabrication...

Pour parler du support, j'ai inséré sur la page correspondante une bande-phrase avec le nombre de carrés correspondants au nombre de pictos composant la phrase : 1 pour le premier support en guise d'introduction puis 2 à 3. 

Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses

Quelques danses

Pour les danses, j'ai introduit quelques drapeaux associées à la danse sur la page de garde. 

Après ce premier essai, ces livrets peuvent être exploités pour travailler des apprentissages différents : le vocabulaire, la découverte du monde, la lecture...Je pense ainsi lui proposer différents types d'activités.

Repost 0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 22:09
Pour une communication fonctionnelle

Depuis plusieurs mois, Camille avait désinvesti ses classeurs PECS alors qu'elle les utilisait bien auparavant avec des demandes constituées de trois à cinq éléments. 

Après réflexion et concertation, nous avons "rafraîchi" ses classeurs existants et réalisé de nouveaux en répertoriant, au préalable :

  • les différentes demandes sur une journée
  • les non-demandes ou comportements inadaptés occasionnant de la frustration ou des débordements émotionnels
  • les situations de communication.

​A l'issue, les opportunités de communication sont apparues dans les contextes suivants : 

- lors des temps d'autonomie personnelle et/ou de "beauté" (coiffure, vernis...),

- lors du travail sur table,

- pendant les jeux,

- lorsqu'elle joue avec ses poupées,

- avant ou après ses activités en autonomie,

- en cuisine ou pendant les repas,

- lorsqu'elle regarde l'ordinateur ou la tablette,

- lorsqu'elle communique ses émotions et son état,

- en extérieur,

- pendant les lectures du soir.

Cela m'amène à actualiser et créer onze classeurs thématiques (Cf. ci-dessus).

 

Préparation de scènes de communication :

  • En travail sur table, je lui présente son classeur de travail avec, sur la première page, les pictos déjà sélectionnés des demandes qu'elle va me faire : feuille, ardoise, feutres, éponge, couleurs, pinces à linge...Cela lui permet de revenir à des demandes spontanées et à les sytématiser, sans avoir à chercher dans le classeur les pictogrammes.
  • En cuisine, je procède de la même façon. Lorsqu'elle prépare une salade par exemple, elle fait les demandes d'ingrédients ou d'ustensiles.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des poupées a été actualisé avec les photos de ses poupées, les coiffures...

Pour une communication fonctionnelle
  • Pour le travail en autonomie, j'ai photographié le matériel et créé un tableau de choix pour qu'elle puisse choisir ses 3 activités parmi des propositions (Cf.Autonomie : suivi et ajustement 2).
  • Les lectures d'histoires pictographiées font également l'objet de choix.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des sorties est constitué d'intercalaires présentant une thématique chacun : activité cheval, coiffeur, projet coccinelles extra et abeilles ordinaires...
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur pour les commentaires sur l'ordinateur avec, à venir, des choix d'applications sur tablette.
Pour une communication fonctionnelle

Un gros travail à mettre en place pour structurer les activités, suivre un emploi du temps visuel ou une séquence, développer les demandes et les commentaires mais qui fonctionne très bien avec Camille.

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 20:29

Depuis toute petite, Camille aime compulser les albums photos et manipuler les photographies. Elle est habituée à poser et à nous voir prendre des photos. Elle a d'ailleurs pris un certain intérêt à marquer la pose avec ses objets préférés : poupées, puzzles, jeux, fraîchement acquis ou redécouverts dans un coin caché.

Il y a quelques années, j'avais constituée une boîte à photos ou j'avais regroupé toutes les photographies éparses (hors albums), dans l'optique qu'elle puisse s'occuper seule et faire des demandes (la boîte étant en hauteur). Cette boîte à photos a bien fonctionné néanmoins l'inconvénient majeur reste le bazar qu'elle génère, Camille posant les photos où elle se trouve  et se déplaçant partout avec. 

En terme d'organisation, il y avait manifestement lieu à imaginer un autre support d'accueil plus structuré pour ses photographies.

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Il y a approximativement un an, j'ai eu l'idée de préparer des supports d'autonomie avec des photos du quotidien et des phrases pictographiées. Sur chaque page, figurent deux photos avec deux propositions de phrases (ICI). 

Les supports avec photos sont un excellent renforçateur pour Camille. Si on y associe les pictogrammes, cela en constitue un d'autant plus puissant. 

Voici quelques exemples de photos avec une phrase descriptive pictographiée ci-dessous. 

 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Il y a quelques semaines, j'ai proposé aux intervenants éducatifs de l'association que j'ai co-créée, de synthétiser les rencontres extérieures des enfants de l'association autour d'un projet nature (Projet Coccinelles extra et abeilles ordinairesICI), sur la base de photographies des instants saisis et de phrases en pictogrammes : ICI. Cela a fortement intéressé Camille et nous avons repris différentes activités autour du PECS et de la structuration de phrases pour développer la communication expressive et réceptive.

Parallèlement, nous avons beaucoup axé notre travail ces derniers temps sur les activités en autonomie (Cf. Développer l'autonomie au quotidien et Travail en autonomie : suivi et ajustement). Camille réalise de plus en plus d'activités en autonomie, sur incitation ou en spontané, de sorte qu'il faut toujours veiller à diversifier le matériel, susciter l'intérêt pour la tâche et maintenir la motivation.

Depuis quelques semaines, face aux demandes répétées de Camille à regarder les albums photos (situés en hauteur et non accessibles) et à s'exprimer sur des sujets particuliers (comme la mort de deux personnes, son arrière-grand-mère maternelle et mon oncle maternel récemment), je me suis interrogée sur les outils à créer pour lui permettre de communiquer avec un interlocuteur sur différents sujets ou événements, sans que je ne sois systématiquement présente pour décoder son mode de communication et "parler à sa place". En même temps, Camille pouvait pointer le ciel et aller me chercher une photo de ma grand-mère dans un de ses classeurs (ICI) sans que je puisse au-delà de la description du fait réel "Mamie super, oui, elle est morte. Elle est au ciel" lui permettre de visualiser l'événement ou le situer dans son histoire et en contexte.

Cela m'amène alors à penser des albums photos pour Camille fonctionnels, à visée de communication et d'autonomie.

Pour les constituer, j'ai essayé de penser avec sa logique et non la mienne c'est-à-dire en fonction de ses centres d'intérêts, de ses préoccupations et de ses sujets de communication. Pour ma part, j'aurai eu tendance à concevoir des classeurs de photos rangées par ordre chronologique mais lorsque nous avons sorti sa boîte à photos et que je lui ai présenté l'idée de trier les photos pour faire des albums, elle a initié son tri par catégories.

J'ai donc commencé ces classeurs par catégories suivantes : 

  • Ce que j'aime (poupées, puzzles, animaux, promenades, magasins...)
  • Ma famille avec des sous catégories (du côté de maman, du côté de papa...)
  • Moi de ma naissance à aujourd'hui (avec tous les anniversaires pour marquer le temps)
  • Mes activités (travail, lieux de prise en charge...) et mon quotidien
  • Les événements particuliers.

​Ce qui est sympa avec cette idée, c'est que l'on peut moduler ces classeurs avec des intercalaires par sous-domaines, avec de courts scénarios sociaux pour marquer un événement...et ce, à volonté. Bien sûr, le tout est plastifié et les photographies ne sont plus abîmées! 

En voici un aperçu : 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Je vous montrerai très prochainement les classeurs avec davantage de feuilles et d'intercalaires car l'activité plaît beaucoup à Camille (tri, collage) mais donne beaucoup de travail à maman car à chaque photo, une jolie phrase en pictos! 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Repost 0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 13:04

Pour développer les commentaires (PECS) et structurer la communication, je sollicite Camille sur la base de différents supports que j'enrichis et j'élargis progressivement.

  • Le jeu Mes premières phrases a été revisité : les éléments de la phrase sont proposés à Camille, sous la forme de cartes et non de pièces de puzzle (car Camille se réfère à la forme du puzzle et non  au contenu de la pièce pour les assembler). Camille reconstitue la phrase. Dans un second temps, je lui demande de composer la même phrase, en associant chaque élément, au pictogramme makaton correspondant.

 

Trois exemples de phrases illustrées avec les pictogrammes
Trois exemples de phrases illustrées avec les pictogrammes
Trois exemples de phrases illustrées avec les pictogrammes

Trois exemples de phrases illustrées avec les pictogrammes

Nous avons ressorti un ancien jeu, Pouet Pouet avec lequel j'ai introduit de nouvelles règles du jeu. Pour chaque carte présentée, Camille doit sélectionner la phrase correspondante parmi trois ou quatre propositions.

Au début de l'exercice, Camille s'attachait  à un détail, le sujet,  pour formuler sa réponse. Elle s'est rapidement aperçue que plusieurs propositions comportaient le même sujet et qu'elle devait ainsi prêter attention à l'ensemble des éléments de la phrase.  

Souvent, elle trouve comme stratégie de regarder le dernier élément de phrase pour choisir sa réponse (ex : la piscine, les fraises...). Je l'incite donc, une fois sa réponse donnée sans erreur, à pointer chaque élément de la phrase de gauche à droite.

Le jeu réadapté en images
Le jeu réadapté en images

Le jeu réadapté en images

Construisons des phrases simples 2 :  A partir d'une carte phrase ou d'un support structurant la phrase en trois éléments (trois couleurs disctinctes), Camille doit  reconstituer la phrase correspondante en choisissant les cartes sujet, verbe et complément correspondantes.

En parallèle, je la fais compléter la phrase avec deux cartes-pronoms.

Plaquettes de cartes avec le support pour construire la phrase
Plaquettes de cartes avec le support pour construire la phrase
Plaquettes de cartes avec le support pour construire la phrase
Plaquettes de cartes avec le support pour construire la phrase

Plaquettes de cartes avec le support pour construire la phrase

Lire des livres en pictogrammes : pour amener Camille à lire des histoires, j'ai repris la collection de Juliette. Deux de ses livres (Juliette et sa maman et Juliette fait un cauchemar) ont pour l'instant été "traduit" en pictogrammes pour simplifier l'histoire. L'idée est de l'amener progressivement à lire des livres en autonomie et à ce qu'elle puisse reconstituer la phrase de la page, en guidance.

Pour Juliette fait un cauchemar,  tous les éléments de la phrase sont séparés. Pour le deuxième, en revanche, j'ai fonctionné comme l'adaptation du jeu Pouet Pouet, en insérant sur chaque page la phrase globale. Cela permet à Camille d'être attentive à l'illustration de la page pour choisir la bonne réponse (apprentissages à la table).

 

 

Extrait de Juliette fait un cauchemar

Extrait de Juliette fait un cauchemar

Extrait de Juliette et sa maman
Extrait de Juliette et sa maman

Extrait de Juliette et sa maman

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article