Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 12:26

Camille adore les poupées (Cf. Ses 4 poupées "Coups de Coeur").

SAM_3436.JPG

Camille avec ses poupées Jenny, Ciciobello bobo, Carla, Julia, Paul, Blanche-Neige, Papote...et il nous manque Fanny!

Pour les anniversaires et Noël, elle en a souvent une nouvelle qu'elle ajoute à sa collection et ne se lasse pas de les promener, coiffer, habiller, laver...Le jeu autour des poupées fait partie des routines de son emploi du temps visuel, routine qu'il ne faut absolument pas oublier! 

Les poupées sont un véritable moteur pour Camille qu'il convient d'utiliser avec modération ou gare aux persévérations. 

SAM_3268.JPG

Pour toute occasion, Camille prend sa poupée avec elle.

Le cahier des poupées (Cf. Jeux structurés semi-autonomes et autonomes ) a été un initiateur à l'utilisation du P.E.C.S et au développement des demandes.

L'habillage et le déshabillage des poupées nous permet également de développer la motricité fine et sa nouvelle poupée Jenny grand modèle nous a rejoint dans l'optique de la motiver pour s'habiller avec des vêtements de sa taille. Seul bémol : sa poupée a une souplesse réduite alors il nous faut trouver des stratégies pour lui enfiler le haut!

 SAM_3369.JPGSAM_3372.JPG

Avec les poupées, nous jouons aussi à la dînette, la mise en place des couverts et la distribution des aliments. Camille apprend à donner à ses poupées la quantité de biscuits demandés et à compter avec les cookies des formes.

SAM_2925.JPG

SAM_2943-copie-1.JPG

Depuis plusieurs semaines, son désir de regarder les poupées disponibles en magasin via internet lui a permis de comprendre la manipulation de la souris (clic gauche), de repérer l'onglet de Google dans le navigateur Web Safari puis de suivre le curseur pour cliquer sur l'icône de l'écran "Fermer". Il lui manque simplement l'outil écriture pour décomposer les lettres et écrire le mot poupée. Enfin, elle sait maintenant cliquer sur l'image de la poupée de son choix et lancer une impression.

SAM_3224.JPG

Ce temps passé devant l'ordinateur se fait spontanément et Camille est alors en capacité de rester assise et  attentive à son objectif durant 15 à 30 minutes en autonomie. De temps en temps, elle sollicite l'adulte pour l'aider à retrouver la page où figurent toutes les poupées mais elle reprend son idée et c'est reparti pour des séries de Clic

Pour l'aider à visualiser les lettres constituant le mot poupée sur le clavier, je lui ai créé une fiche d'autonomie où elle doit, avec modèle, reconstituer le mot. Ce, avec une belle photographie grand format d'une poupée convoitée. Camille était ravie et sa fiche ne la quitte plus!

SAM 3380 SAM_3383.JPG

Une reproduction sur papier du clavier lui est aussi proposée sur table pour discriminer les lettres et se repérer sur le clavier.

Enfin, une fiche de lecture du mot poupée lui permet de pointer du doigt chaque lettre sur fiche en les transposant une à une sur le clavier de l'ordinateur

SAM_3219.JPG

Repost 0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:23

Hello Kitty

Après un court passage de Dora, Hello Kitty demeure en tête des achats et cadeaux. Camille l'adore, quelque soit l'objet qui s'y rattache. Dans la gamme Hello Kitty, nous avons à peu près tout : vêtements, chaussures-chaussons, cartable, parure de lit, accessoires, puzzles (Cf. Livres puzzles ) , livres,  pâte à modeler, stickers, coloriage...

 P1060042.JPGP1080638.JPG

La maîtresse de Camille a, d'ailleurs, fabriqué des constellations avec Hello Kitty pour la faire entrer dans les apprentissages en maths. Quoi de mieux que d'utiliser ses centres d'intérêts!


Les blousons

Vous en souvenez peut-être, Camille a développé cet été des persévérations sur les blousons (Cf. Découpage et collage). Même avec une chaleur étouffante, elle enfilait ses blousons un à un et recommençait inlassablement. Il ne fallait surtout pas oublier de fermer la fermeture éclair jusqu'au cou! Sur cette photo, le blouson commençait à s'ouvrir.

p.jpg

Par définition, une persévération est une stéréotypie comportementale par incapacité à inhiber l'activité en cours ou l'attention portée à une stimulation antérieure et manque d'attitude critique.

 Temple Grandin utilise le terme de fixation. 

J'ai essayé pendant tout l'été de détourner cette fixation vers des activités fonctionnelles orientée vers des apprentissages

  • travail sur l'autonomie : positionner, ouvrir, monter une fermeture-éclair (les deux derniers sont acquis, le premier est en cours)
  • découpage de blousons dans les catalogues pour enfants; même là, il a fallu que je retourne chez le buraliste pour acheter le catalogue en double exmplaire; histoire de ne pas être en manque de blousons. A partir de ce moment-là, j'avais le poignet en déconfiture à force de découper (car Camille ne parvenait pas encore totalement à le faire); et les blousons en horreur! Nous avons alors commencé à épeler le mot B - L - O - U - S - O - N - pour ne plus qu'elle l'entende car aussitôt dit et aussitôt sur le tabouret pour accéder aux catalogues puis aux ciseaux, à la colle et aux feuilles blanches...tout ceci en un temps record! Ceci dit, elle a rapidement compris que lorsque l'on épelait ce mot, il s'agissait d'un blouson!
  • dénombrement de blousons (10) choisis sur internet puis plastifiés avec le chiffre à côté
  • utilisation de l'ordinateur et maniement de la souris pour naviguer sur le net et trouver la perle du blouson. 
  • et parallèlement, le fait de rester assise devant l'ordinateur pendant 1 heure d'affilée (!!! comme quoi, cherchons, cherchons des centres d'intérêts!) développait son attention

Si je comptabilise, cela nous fait donc 4 domaines fonctionnels sollicités et stimulés (autonomie, motricité fine, apprentissages cognitifs, attention conjointe) pour une fixation. Intéressant! Comme quoi, les fixations peuvent aussi avoir leurs avantages!


Les drôles de petites bêtes

Camille est peu intéressée par les dessins animés. Seules Les drôles de petites bêtes, Héros des albums de jeunesse d'Antoon Krings, l'intéressent. Je suis moi-même une vraie fan de leurs histoires loufoques et des personnages très attachants. Camille la chenille a été le premier dessin animé que Camille ait regardé.

FP65804images.jpgmireille-l-abeille4.jpgimagess.jpgl

Puis le coffret complet de huit autres petites bêtes lui a permis de découvrir les péripéties de Belle la coccinelle, Mireille l'abeille, Siméon le papillon, Léon le bourdon, Huguette la guêpe, Frédéric le moustique, Marie la fourmie, Carole la luciole, Adèle la sauterelle. De réfléchir aussi aux émotions et aux situations sociales (mise en scène théatrâlisée  - par maman de certains passages - au niveau de l'intonation et de la gestuelle; décodage pour une meilleure compréhension; repérage des émotions). 

imagesh.jpgff.jpgimagesm.jpgimagesc.jpg

Un extrait sur Siméon Le Papillon : 

 

 

La Poste

Me vient également en tête La Poste ou la factrice et sa belle voiture jaune (car pourvoyeuse de colis et de cadeaux).

Et nous voici donc à une nouvelle idée de jeu pour ses 7 ans : 

1er-juin-2011--3-.jpg123308b.jpg

Avec cette vraie boîte aux lettres, la maison devient un bureau de poste et la table... un véritable guichet. D'autant qu'il y a tout le matériel pour affranchir et tamponner son courrier, préparer ses colis, écrire ses cartes postales... Un jeu d'imitation plus vrai que nature que Camille adore! 

Ce jeu est disponible sur Oxybul Eveil et jeux.

Il y en aurait à ajouter...


Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 16:16

Camille aime se promener, que ce soit en pleine nature ou dans les magasins.

Près de la maison, il existe un chemin que nous empruntons et qui nous dirige vers un château avec une mare et des animaux : canards, oies et moutons. Cette promenade constitue un moment privilégié de la journée de Camille. Nous y allons de façon journalière au printemps et en été, lorsque le temps s'y prête. Nous préparons notre sac avec du pain pour tous et c'est parti! 

DSCN3198.JPGDSCN3201

Depuis peu, Marius le petit frère de Camille, se joint à nous en poussette. Camille est ravie.

DSCN3221.JPGDSCN3206

Camille en profite, souvent, pour cueillir des fleurs sur le chemin et me les offrir. Elle adore faire plaisir aux autres.

 

 camille-18-avril-2011.jpgPaques-avril-2011-067.JPG

Toute personne qui vient nous rendre visite a, d'ailleurs, l'immense privilège de découvrir ce coin de nature et le sentier vers les animaux...

 

La ferme exotique de Cadaujac est également convoitée, de même que les parcs animaliers.


Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 19:06

1. "Ma petite soeur Camille"

Camille adore les poupées. Elle y joue encore beaucoup, toujours en binôme avec un adulte.

Elle a eu sa première poupée doudou à l'âge de 18 mois, pour Noël; celle-ci se prénommait également Camille. Dotée de plusieurs fonctions, elle :

  •  chantait "Ma petite soeur", interprétée par Henry Dès

 

  • faisait office de marionnette en placant les doigts dans les mains de la poupée et en pressant simultanément les 2 capteurs. Cela déclenchait des chansons à gestes du type " Ainsi font, font, font les petites marionnettes". 
  • jouait 6 mélodies ( jazz, rock'N'roll, country, berceuse, classique ou romantique), de façon à initier l'enfant à différents rythmes !
  • Et, selon la position de Camille, la poupée émettait différents sons :

           - en position couchée, la tétine dans la bouche déclenchait une berceuse

           - en position assise, babillages et effets lumineux.

PICT0317.JPG

Ce jouet a été son premier coup de coeur  et elle la ressort encore de temps en temps de son coffre à poupées, peluches et doudous. Mais elle ne chante plus!

 

2. Son grand amour : Julia

Le Père Noël a apporté Julia à Camille à Noël 2007. C'est un très joli poupon Corolle que Camille n'a pas quitté pendant près de 3 ans. Je me souviens encore de l'expression de son visage lorsqu'elle a ouvert le paquet...

Elle a été habillée, déshabillée, changée...des milliers de fois avec une belle garde-robe! Elle l'a amenée partout avec elle, a pris l'avion deux fois...et en quelques années, a perdu tous ses doigts! Il faut dire qu'elle partageait toutes les émotions de Camille: de la joie à la Colère!

St-Quentin-31-d-c-07--2-.JPGCamille-et-Julia.jpg

3. Le plein d'émotions avec Fanny

Puis est venu le tour de Fanny, aux 6 ans de Camille. Une poupée volumineuse ...et qui l'excite beaucoup! Elle va, d'ailleurs, souvent "au coin" à l'hôpital de jour car elle génère beaucoup d'excitation chez Camille. Elle se retrouve donc isolée du groupe.

cAM-ET-fANNY-2.jpgCAM-ET-FANNY-3.jpg

4. Ciciobello bobo

Camille l'a découvert chez sa cousine Anaïs, l'été dernier. Celle-ci s'est vue contrainte de la lui prêter une semaine lors de notre séjour chez ses grands-parents car Camille ne voulait pas la quitter! De ce fait, elle l'a attendue pendant 4 mois et l'a découpée dans tous les catalogues de jouets de Noël. Le Père Noël savait parfaitement ce que Camille désirait en premier et nous avons bien rigolé le 25 décembre au matin, car Camille cherchait le cadeau le plus gros où devait se trouver sa nouvelle poupée!!!

Toutefois, Ciciobello bobo n'a pas sa première place car le petit frère de Camille est né un mois plus tôt et a retenu toute son attention!

l_02799297.jpg

Repost 0