Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 20:54

 

Camille a beaucoup aimé la version pictographiée du conte de Blanche Neige et les 7 nains que nous lisons très régulièrement. Aux éditions Fleurus, je lui avais trouvé le livre d'autocollants à compléter sur ce même conte. Aussi, pour lui proposer de nouvelles activités en autonomie, je l'ai également pictographié pour qu'elle puisse reconstituer cette histoire dans l'ordre.

Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus
Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus

Extraits du livret d'autocollants des éditions Fleurus

Dans le prolongement, nous lisons La belle au bois dormant version pictographiée. Vous pouvez le découvrir ci-dessous et il m'est possible de le diffuser sur demande.

Ce conte permet d'aborder des thématiques qui intéressent ou préoccupent particulièrement Camille en ce moment : l'amour et la mort. Après avoir récemment entendu plusieurs klaxons de voitures à l'occasion de mariages, elle est allée spontanément chercher son livre de Blanche-Neige dans lequel elle m'a montrée le picto se marier. Le lendemain, elle débutait ses recherches sur internet, sans aide, et a trouvé d'elle-même des vidéos de mariages et de toutes leurs étapes (préparation, mairie, église) et de festivités qui s'ensuivent. Elle s'attarde chaque jour à regarder le déroulement de cet événement et je n'ai d'ailleurs toujours pas compris ce qui retient son intérêt. 

J'ai donc commandé plusieurs livres qui traitent de ces sujets et d'autres sujets en lien tels que l'hôpital, le handicap....je suis en train de réfléchir à comment les adapter pour qu'elle puisse aussi s'en servir pour communiquer.

L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée
L'histoire pictographiée

L'histoire pictographiée

Et bientôt, la suite des contes et de nouveaux supports sur la découverte du Monde.

Partager cet article

23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 07:34

Voici un nouveau support pour travailler sur la description d'images à base de photographies que Camille aime et qui la motive.

Ce support vient en prolongement des albums pictogaphiés et de son classeur de commentaires et permet de poursuivre les activités de structuration de phrases en prenant en compte ses centres d'intérêts et le quotidien.

  • Sur chaque page, figure une photo avec dessous, la bande-phrase vierge à compléter. Cette bande-phrase a été créée à partir des grilles PECS, avec 4 cases permettant une meilleure visualisation du nombre d'éléments à compléter.

  • Des intercalaires situés au début du classeur permettent de choisir les pictogrammes correspondants en respectant l'ordre des éléments d'une phrase : sujet, verbes, prépositions, complément.

  • Les phrases sont composées de quatre éléments au maximum. Elles s'appuient sur de la description simple avec des pictogrammes ou actions connus et quelques commentaires de phrases introduits issus du P.E.C.S. tels que : "C'est...", "Je suis".

  • L'ensemble des pages et intercalaires figurent dans un classeur, lequel sera progressivement complété par d'autres photographies.
Composition du classeur
Composition du classeur

Composition du classeur

Camille utilise journalièrement ses albums photos pictographiés pour communiquer. Elle peut les associer à des pictogrammes scratchés au mur, à des signes, gestes ou à son classeur PECS. Néanmoins,  l'objectif reste qu'elle puisse communiquer avec son classeur PECS de façon naturelle, permanente et fonctionnelle en intégrant, hors des demandes du quotidien, des commentaires

Elle en est capable, mais ne le systématise pas toujours. Par exemple, pour son anniversaire, en regardant l'album photo sur ses centres d'intérêts et les poupées, elle a pu avec une légère guidance pour initier le commentaire, me formulant la phrase : "Je pense que papy va me donner une poupée" (elle n'avait pas le picto cadeau et attendait une tête à coiffer de Raiponce).

Ce type d'activités l'incite à formuler des d'autres demandes que "Je veux" et l'amène vers les commentaires, tout en utilisant également le pronom "Je" pour débuter certaines phrases.

Classeur photos descriptif

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 07:39

Dans quelle optique?

Pour revenir à des demandes, réduire le verbal, augmenter la prévisibilité des activités et développer l'organisation d'une tâche, de nombreux supports visuels et zones spécifiques ont progressivement été mis en place, réévalués et restructurés. 

Petit rappel préalable des points forts et points faibles de Camille ou des personnes T.S.A, lesquels amènent à penser des aménagements pour pallier les déficits, tout en prenant en compte leurs forces:

  • la capacité à traiter l'information visuelle ou la notion de "penseur visuel" ou de "pensée en images"
  • la perception du détail et la difficulté à entrevoir l'information globale et à y donner du sens
  • le défaut de planification
  • les difficultés attentionnelles
  • les troubles de la communication
  • les difficultés dans les concepts temporels
  • les rigidités cognitives et l'attachement à des routines
  • les centres d'intérêts spécifiques avec la difficulté à les arrêter
  • les particularités sensorielles.

Dans ce contexte, l'environnement structuré offre de comprendre - communiquer - rassurer.

Les supports visuels aident à compenser les difficultés de communication et/ou à exprimer des demandes. C'est aussi un moyen d'organiser l'emploi du temps, de maitriser le temps et de savoir à l'avance les différentes étapes qui vont se succéder dans la journée.

Avec le recul et tous les ajustements réalisés, quel que soit l'âge ou le niveau de la personne, les repères visuels rassurent et aident à la compréhension.

Les personnes avec autisme appréhendent le monde qui les entoure de manière particulière.
Les outils visuels mis en place, vont permettre de :

  • réduire les angoisses,
  • de rendre compréhensible et prévisible l'environnement en mettant en avant l'information importante,
  • adapter pour compenser les déficits de la personne,
  • développer l'autonomie.

Ces outils doivent être ajustés à la personne avec autisme. La répétition aidera leur assimilation.

L'organisation physique de l'espace

Un lieu = une fonction définie

Le fait de structurer l'espace (de travail, de jeu, de repas,...) donne des points de repères afin de mieux se situer dans les différents endroits (un lieu = une fonction définie). 

  • Chaque activité a son espace délimité.
  • Des repères visuels permettent d'identifier des espaces.
  • Les sources de distraction sont réduites pour permettre à Camille de rester attentive.
  • Zones de travail autonome stratégiques pour pouvoir surveiller facilement Camille, la rendre autonome tout en intervenant rapidement.
  • Anticiper le déroulement de l'activité en préparant le matériel à l'avance.

 

 

Indices visuels; espace de travail autonome centralisé entre la cuisine et l'espace de vie
Indices visuels; espace de travail autonome centralisé entre la cuisine et l'espace de vie

Indices visuels; espace de travail autonome centralisé entre la cuisine et l'espace de vie

1. Espace de travail

Cet espace a été agencé de façon à être le plus fonctionnel possible et me permettre d'avoir à disposition le matériel à proximité. Camille est tès rapide, le matériel doit donc être préparé au préalable pour éviter qu'elle ne se lève entre deux activités.

Toutes les pochettes de travail sont classées par domaine et sous-domaines d'apprentissage et disponibles à ma gauche. Derrière Camille, sont rangés de nombreux jeux et activités par catégories : puzzles en autonomie, puzzles en duo (100 pièces et plus), jeux, activités sur la découverte du monde...

Les distracteurs sensoriels y sont minimés, dans la mesure du possible.

Sur la table de travail, figure une bannette avec le picto "fini" où sont rangées les activités au fur et à mesure de leur réalisation, son classeur de travail PECS pour les demande, ainsi deux réglettes de travail pour visualiser le nombre d'activités et formuler des demandes: aide, travail, fini, toilettes.

Structuration visuelle de l'environnement

2.  Espaces de travail autonomes

2 espaces de travail ont été aménagés à l'étage et au rez-de-chaussée. Initialement installé dans sa chambre, il a été déplacé dans une autre pièce car Camille associait systématiquement sa table de travail au travail en autonomie, malgré l'agencement différent de la table.

(Cf. Développer l'autonomie au quotidien)

A l'étage, les panières, désormais situées face à elle, rendent fonctionnel le travail en autonomie. Elles indiquent la somme de travail à réaliser (3).

Sur chaque espace de travail, le picto Travail en autonomie permet d'identifier sa fonction.

Un fauteuil plus confortable que le tabouret a été disposé à l'étage pour une meilleure assise et contenance.

Toutes les activités proposées sont acquises et maîtrisées et tiennent comte des ses intérêt, compétences et de sa capacité d'attention et de concentration.

Les aides visuelles lui permettent de :

  • repérer ce qu'elle doit faire
  • être suffisamment explicites pour qu'elle comprenne comment elle doit le faire 
  • identifier le début et la fin de l'activité.
  • développer ses aptitudes de travail (organisation, ordre, achever les activités, ne pas défaire ses activités pour vérification du travail produit)
2 espaces de travail autonomes situés à l'étage et au rez-de-chaussée permettent d'occuper Camille
2 espaces de travail autonomes situés à l'étage et au rez-de-chaussée permettent d'occuper Camille
2 espaces de travail autonomes situés à l'étage et au rez-de-chaussée permettent d'occuper Camille
2 espaces de travail autonomes situés à l'étage et au rez-de-chaussée permettent d'occuper Camille

2 espaces de travail autonomes situés à l'étage et au rez-de-chaussée permettent d'occuper Camille

3.  Espace jeux : poupées...

Des pictos ont été fixés sur sa tour de rangement de vêtements de poupées pour y indiquer le type de vêtements ou d'accessoires. Un espace perles a également été crée.

Structuration visuelle de l'environnement

4. Espace beauté

Cet espace permet à Camille de s'asseoir pour se coiffer, être coiffée, prendre soin d'elle. Tous les classeurs de communication (excepté celui du travail et du quotidien) sont à disposition dessous.

Des panières indiquent les éléments à trouver : massage, coiffure, maquillage.

Plusieurs séquentiels sont à disposition pour l'hygiène personnelle et la pose de vernis avec son classeur de beauté et d'hygiène personnelle pour choisir les couleurs.

 

Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement

5.  Espace cuisine

C'est le lieu d'enseignement des activités domestiques pour :

- la confection des repas

- la mise en place du couvert

- le linge.

Cf. Autonomie domestique

Différents séquentiels sont utilisés pour réaliser ces activités.

Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement

La structuration du temps

  • Le fait de pouvoir visualiser concrètement le temps qui passe permet à Camille de mieux comprendre le déroulement des différents événements, de pouvoir anticiper les changements d'activités et de lieux, et donc de limiter les angoisses produites par le manque de repères. 
    Après de nombreux essais, l'emploi du temps est mobile et transportable, sous la forme d'une bande d'action, ce qui me permet de l'avoir en permanence avec moi et de le lui présenter. Pour des activités en extérieurs, comme ici le cheval, je peux le fixer à ma ceinture.

  • Il décrit la demi-journée (pour éviter de donner l'information trop tôt et de créer des fixations).

  • Pour le reste, des séquences sont à disposition pour faire des choix d'activités, visualiser l'ordre des activités.

  • Une pince à linge qui se déplace permet de situer l'activité en cours.

  • Pour les activités qui n'ont pas de fin bien définies ou pour l'attente (d'une personne), le timer est utilisé.

  • Un emploi du temps hebdomadaire sera introduit à la rentrée avec les notions d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement

Exemple de séquentiels pour l'autonomie quotidienne aidant à planifier

  • Les vêtements à mettre sont indiquer dans l'ordre avec toutes les étapes et un jeton est positionné à chaque succès.
  • Seules les actions que Camille oublie de réaliser sont sélectionnées.
  • Deux informations sont sélectionnées permettant d'associer l'action et l'objet utilisé.
  • Panneaux d'affichage dans toutes les pièces pour pouvoir communiquer lorsque le classeur est resté, par exemple, à l'étage ou au rez-de-chaussée.

 

Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement
Structuration visuelle de l'environnement

Pour résumer, toute cette structuration visuelle et ces repères permettent de répondre aux questions : combien de temps? Comment? Quand? Avec qui? Où? Et après?. Ce qui a pour effet de réduire l'anxiété, prévenir les troubles du comportement, développer l'autonomie.

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 17:43

Les vacances de Pâques ont été propices à l'avancement des albums photos pictographiés, activité qui a fortement mobilisé Camille. 

Comme expliqué précédemment (Cf. Autonomie : albums photos en pictogrammes 1), les intercalaires ont été personnalisés pour créer des catégories et mettre des repères visuels sous forme de petits commentaires.

Voici quelques exemples :

  • Le classeur de la famille a été divisé en 4 parties :
  1. Mes parents, mon frère, mes grands-parents et arrière-grands-mères 
  2. Du côté de maman des arrière-grands-parents aux petits cousins
  3. Du cote de papa
  4. Quand ils étaient jeunes...
Autonomie : albums photos en pictogrammes (2)
  • Le classeur des choses que j'aime faire avec différentes rubriques telles que :
  1. J'aime les poupées,
  2. me promener, 
  3. les animaux,
  4. les puzzles,
  5. la mode...                             

​Ces différentes rubriques demandent maintenant à être complétées progressivement. Nous nous replongeons dans les photographies, afin de faire du tri.

Autonomie : albums photos en pictogrammes (2)
  • Le classeur des activités à l'association :

Des intercalaires séparent le type d'activités :

- le projet "Coccinelles extra et abeilles oridnaires" :  ce projet d'inclusion autour d'activités ludiques "nature" a beaucoup intéressé Camille, l'une des coccinelles, mais aussi les autres ainsi que les abeilles. Camille et Léa sont devenues copines et Camille ne m'a jamais autant fait de commentaires qu'avec ce classeur et ce projet, associant cet album photo avec son classeur PECS du quotidien. Elle peut par exemple de dire qu'elle a envie de revoir sa copine, de jouer avec elle aux poupées, au ballon, faire des bracelets pour les abeilles, prendre le goûter avec elles...Je ne compte plus les demandes journalières qu'elle formule avec.

- le cheval.

 

Ex de production de Camille reliant le classeur PECS et son album pictographié de l'association
Ex de production de Camille reliant le classeur PECS et son album pictographié de l'association

Ex de production de Camille reliant le classeur PECS et son album pictographié de l'association

  • Le classeur de ma naissance à aujourd'hui avec tous les anniversaires. 
  • Le classeur de maternelle qui a suscité beaucoup d'émotions devant les photographies de ses amours de l'époque, Pierre et Nino, avec un grand moment de tristesse de Camille. Face à cela et d'autres émotions exacerbées avec l'adolescence, je me suis rappelée combien il était indispensable d'axer l'accompagnement de Camille sur la communication pour s'exprimer davantage sur ses ressentis et réaliser des commentaires (Cf. Classeur de détente ICI, panneaux d'affichage des émotions et perceptions, tableau double entrée sur les émotions ci-dessous). J'en viens à évoquer la préparation pendant les vacances de nouveaux classeurs de communication qui balayent davantage de thématiques aini qu'un classeur pour travailler les commentaires sur table
Panneaux d'affichage dans chaque pièce pour prévenir les troubles du comportement ou les réduire

Panneaux d'affichage dans chaque pièce pour prévenir les troubles du comportement ou les réduire

Introduction également dans ses albums pictographiés d'un premier scénario social portant sur le décès de son arrière-grand-mère maternelle.

Autonomie : albums photos en pictogrammes (2)

Pour conclure, un travail considérable pour trier les photographies par thématiques et sous-catégories, réaliser les banques de phrases en pictogrammes, les intercalaires....un fort intérêt de Camille pendant la réalisation de ses albums puisqu'elle allait me chercher les feuilles blanches, me préparait le matériel pour découper et coller et pouvait rester assise pendant près d'heure trente face à moi à participer à l'activité.

Les classeurs achevés, Camille les compulse pour trouver une image significative bien souvent pour communiquer en dehors de ses classeurs de communication qui ne comportent pas tous les pictogrammes à disposition. Je l'ai toujours trouvée impressionnante en mémorisation d'informations : elle sait parfaitement dans quel classeur et à quelle page aller chercher la photo ou le picto. Il peut m'arriver, parfois, à certaines périodes, de cacher des photographies, objets qui deviennent envahissants à tel point qu'il n'y a plus aucun contrôle émotionnel. Et force est de constater que Camille a pensé à ses classeurs du week-end, pictoagenda, albums photos pictographiés ou autre support où figure l'information quelle recherche et souhaite transmettre. 

En cela, une telle vivacité d'esprit même si elle est épuisante pour l'entourage, ne peut tourner inlassablement sur elle-même sans outil de communication et ne peut que tendre vers un ajustement quotidien des outils de communication.

Ce support a tellement été intéressant que nous l'avons transféré à l'association sur une activité hebdomadaire de restitution de l'après-midi  Coccinelles et abeilles. Les enfants ont ainsi construit, dans un livret, les phrases en pictos autour de photographies de ces rencontres.

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 22:01

Camille a fêté, un jour plus tôt, ses 11 ans sur le thème des princesses et de la découverte du monde. Ce même jour, cela fait 4 ans que son blog vit et que je prends toujours autant plaisir à vous raconter nos aventures dans les apprentissages, ainsi que ses avancées. Parfois, il m'arrive de perdre pied face à tout ce qu'il y a à aménager et mettre en place... mais lorsque je vois le chemin parcouru depuis plusieurs années maintenant, je me dis qu'elle progresse à son rythme et que nous prenons une direction qui lui convient.

Pour ses 11 ans, Camille attendait son anniversaire avec impatience et les cadeaux qu'elle convoitait depuis environ trois semaines, consultant chaque jour leur vidéo ou photographie sur internet. 

Bien évidemment, le voeu n°1 de Camille restait ...une poupée (Cf. Les poupées et Ses 4 poupées Coups de coeur). Alors pour allier ses centres d'intérêts à nos futurs objectifs de travail et apprentissages, elle a opté pour Nancy à la découverte du monde à Londres

Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog
Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog

Comme nous allons aborder prochainement les continents avec un globe sensoriel version Montessori que je suis en train de fabriquer, Camille a reçu des activités en lien avec les cultures et continents : 100% cuisine du monde pour découvrir la cuisine des cinq continents avec 27 pays et 54 cuisines, Géo family un jeu de 7 familles avec pour thèmes les familles du monde, J'habille mes amies Autour du monde pour poursuivre sur les activités autonomes,  Mes bijoux du monde.

Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog

Mes bijoux du monde vont également lui permettre de développer de nouvelles activités manuelles créatives pour diversifier ses centres d'intérêt tout en favorisant ses aspects esthète et féminin. Sur ce même registre et pour développer l'autonomie personnelle et le fait de prendre soin d'elle, une tête à coiffer, des accessoires pour les cheveux, des perles pour créer des bijoux viennent compléter l'ensemble.

Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog

Pour fêter son anniversaire, Camille a eu de belles surprises : un gâteau de princesse qui lui a beaucoup plu et un cadeau de l'une de ses correspondantes, Mon coffret de princesses et de bijoux, qui raconte les aventures de 13 princesses du monde associées à 13 bijoux

Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog
Mes 11 ans et ...les 4 ans du blog

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:06

 

Pour généraliser la structuration de phrases, diversifier les supports, introduire de nouvelles connaissances tout en suscitant l'intérêt de Camille, voici de nouvelles activités conçues sur un format différent : des chemises A4 sur deux thématiques.

  • Le sport
  • La danse.

J'ai utilisé le livret J'habille mes amies sportives et danseuses aux Editions Usborne dans lequel j'ai sélectionné les sports et danses susceptibles de lui plaire ou pour les découvrir. Les danses de différentes cultures ont aussi pour objet d'introduire la découverte du monde et nos prochaines activités.

Les sports
Les sports
Les sports
Les sports

Les sports

Camille a beaucoup aimé la façon dont le support initial a été détourné. Je pensais qu'elle allait apprécier de coller les autocollants sur les personnages mais le format des pièces requiert une certaine minutie pour ne pas arracher les éléments, de sorte que c'est rapidement moi qui les aie apposés. Une activité plaisiante dans laquelle je me suis détendue...Pendant ce temps-là, Camille s'intéressait aux futures pochettes en attente, et aux différentes étapes de réalisation, du choix des sports et danses, à la découpe puis au collage et à la réalisation des phrases pictographiées. Elle a choisi d'apporter les fiches sur le sport à l'association et de conserver pour la maison les danses.

Au final, le support est agréable et dans le prolongement de nos objectifs. Il a néanmoins nécessité un certain temps de fabrication...

Pour parler du support, j'ai inséré sur la page correspondante une bande-phrase avec le nombre de carrés correspondants au nombre de pictos composant la phrase : 1 pour le premier support en guise d'introduction puis 2 à 3. 

Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses

Quelques danses

Pour les danses, j'ai introduit quelques drapeaux associées à la danse sur la page de garde. 

Après ce premier essai, ces livrets peuvent être exploités pour travailler des apprentissages différents : le vocabulaire, la découverte du monde, la lecture...Je pense ainsi lui proposer différents types d'activités.

Partager cet article

20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 22:09
Pour une communication fonctionnelle

Depuis plusieurs mois, Camille avait désinvesti ses classeurs PECS alors qu'elle les utilisait bien auparavant avec des demandes constituées de trois à cinq éléments. 

Après réflexion et concertation, nous avons "rafraîchi" ses classeurs existants et réalisé de nouveaux en répertoriant, au préalable :

  • les différentes demandes sur une journée
  • les non-demandes ou comportements inadaptés occasionnant de la frustration ou des débordements émotionnels
  • les situations de communication.

​A l'issue, les opportunités de communication sont apparues dans les contextes suivants : 

- lors des temps d'autonomie personnelle et/ou de "beauté" (coiffure, vernis...),

- lors du travail sur table,

- pendant les jeux,

- lorsqu'elle joue avec ses poupées,

- avant ou après ses activités en autonomie,

- en cuisine ou pendant les repas,

- lorsqu'elle regarde l'ordinateur ou la tablette,

- lorsqu'elle communique ses émotions et son état,

- en extérieur,

- pendant les lectures du soir.

Cela m'amène à actualiser et créer onze classeurs thématiques (Cf. ci-dessus).

 

Préparation de scènes de communication :

  • En travail sur table, je lui présente son classeur de travail avec, sur la première page, les pictos déjà sélectionnés des demandes qu'elle va me faire : feuille, ardoise, feutres, éponge, couleurs, pinces à linge...Cela lui permet de revenir à des demandes spontanées et à les sytématiser, sans avoir à chercher dans le classeur les pictogrammes.
  • En cuisine, je procède de la même façon. Lorsqu'elle prépare une salade par exemple, elle fait les demandes d'ingrédients ou d'ustensiles.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des poupées a été actualisé avec les photos de ses poupées, les coiffures...

Pour une communication fonctionnelle
  • Pour le travail en autonomie, j'ai photographié le matériel et créé un tableau de choix pour qu'elle puisse choisir ses 3 activités parmi des propositions (Cf.Autonomie : suivi et ajustement 2).
  • Les lectures d'histoires pictographiées font également l'objet de choix.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des sorties est constitué d'intercalaires présentant une thématique chacun : activité cheval, coiffeur, projet coccinelles extra et abeilles ordinaires...
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur pour les commentaires sur l'ordinateur avec, à venir, des choix d'applications sur tablette.
Pour une communication fonctionnelle

Un gros travail à mettre en place pour structurer les activités, suivre un emploi du temps visuel ou une séquence, développer les demandes et les commentaires mais qui fonctionne très bien avec Camille.

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

Partager cet article

Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 18:27

 

Nous avons commencé un travail sur les commentaires pour poursuivre les activités de structuration de phrases (1et amener Camille à initier des phrases hors demandes. Pour cela, nous travaillons sur table avec un classeur de commentaires rattaché pour le moment à une activité : le loto des émotions

Camille doit ainsi répondre aux questions :

- Qu'est-ce que tu vois?

- Qu'est-ce que c'est?

Mon classeur de commentaires

Ce classeur des commentaires comprend exclusivement des pictogrammes liés à la description des images du Loto des émotions. L'idée est d'aider Camille à repérer les fonctions des différents intercalaires et la position des pictogrammes, pour l'enrichir progressivement une fois ce support intégré.

Comme les précédents classeurs, on retrouve les mêmes fonctions aux intercalaires, symbolisées par le picto correspondant en haut à droite de l'intercalaire : 

- Qui?

- Quoi (verbes d'actions et compléments d'objet)?

- Les émotions

- Les couleurs

- Les prépositions

- Où?

- Quand?

- Les adjectifs

- Les quantités.

Pour le moment, seuls sont complétés les intercalaires Qui, Quoi, émotions.

Une pochette plastique perforée introduit le grand classeur avec le matériel à disposition.

Mon classeur de commentaires

Ce loto est intéressant pour développer les commentaires de par le format des cartes, l'identification des émotions de même qu'un nombre de sujets réduits (fille, garçon, enfants). Il me permet de préparer le commmentaire spontané sur les émotions avec le "Je sens" que j'ai positionné dans son classeur de détente

Pour que le commentaire soit structuré, j'ai imprimé une réglette avec 4 cases pour positionner les différents éléments de la phrase : "Je vois" + "sujet" + "verbe" + complément.

 

Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions

Description d'images de grand format sur le thème des émotions

Ce loto sonore permettra à Camille, dans un second temps, de répondre à la question "Qu'est-ce que tu entends?".

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:42

Camille réalise désormais le travail en autonomie dans les deux espaces y étant dédiés : la chambre de son frère à l’étage  (Cf. Développer l'autonomie au quotidien 1) et son bureau situé dans la pièce principale au rez-de-chaussée. Elle n’investit pas spontanément le bureau au rez-de-chaussée, toutefois sur guidance verbale ou physique, elle réalise et enchaîne plusieurs puzzles (jusqu’à 4 de 8 à 15 pièces chacun) et ce, sans se lever. Elle fait alors ses activités sans prêter attention à ce qui se déroule autour, chaque personne vacant à ses occupations dans la cuisine, le séjour ou le bureau.

Au rez-de-chaussée, seuls lui sont proposés actuellement des puzzles. A l’étage, elle enchaîne trois activités : un puzzle de 20 pièces, une activité de manipulation (légos, puzzle d’encastrement, perles, Boîte à compter, tourte de tri, pinces à linge) et une activité sur fiche.

Depuis environ 10 jours, j’ai réintroduit les classeurs d’autonomie en 3ème activité de façon non systématique (2 activités à l’intérieur). Elle tend encore à ne faire qu’une page de sorte qu’il faut encore la guider physiquement pour passer à la deuxième activité du classeur.

Une réglette de travail lui permet désormais de suivre l’ordre des bacs et systématiser le sens de gauche à droite mais elle a, à ce jour, encore besoin d’une guidance physique presque totale pour descratcher le picto et le positionner sur la réglette après chaque fin d’activité. L’enchaînement de la deuxième activité après le puzzle pose problème car Camille ne parvient pas à faire glisser le puzzle dans le bac pour le ranger. Elle peut le défaire sur incitation mais n’aime pas le faire (et en même temps, cela ne lui permet pas de me montrer la finalité de l'activité réalisée). Un travail sur la coordination de ses deux mains est à mettre en place pour la guider physiquement sur le fait de tenir le bac de la main gauche sous le bureau et de pousser le puzzle dans le bac de la main droite.

Le temps moyen des activités en autonomie est de 10 à 15 minutes.

 

Réglette de 3 activités

Réglette de 3 activités

Camille en autonomie.

Pour lui permettre de faire des choix, j'ai créé un nouveau classeur de travail en autonomie. Il se compose de 5 parties séparées par un intercalaire, chaque partie représentant le type d'activités à réaliser:

  1. Les puzzles
  2. L'activité de manipulation
  3. Les classeurs journaliers d'autonomie (ICI) ou le travail sur fiche.
  4. et 5. Non mises en place à ce jour

Au début du classeur, figure une feuille de choix où Camille positionne 3 activités qu'elle choisit parmi les activités numérotées de 1 à 3. Elle doit ainsi prendre trois types d'activités différentes.

Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)

Après chaque séance de travail en autonomie, Camille insère les activités réalisées dans la pochette barrée d'une croix pour signifier que ces activités ne sont plus disponibles et l'amener à s'orienter vers d'autres supports pour la prochaine session.

Autonomie : suivi et ajustement (2)

En parallèle de ces deux lieux d'activités structurées, Camille développe de façon spontanée des temps autonomes sur l'ordinateur (consultation et retouches de photographies sur Picasa), et de lecture de ses albums photos pictographiés (ICI). C'est une véritable évolution car dans une journée elle passe en moyenne 2 à 3 heures à s'occuper seule.

Je poursuis la cotation des activités autonomes (Cf. Autonomie : suivi et ajustement 1), ce qui me permet d'avoir un regard global sur le travail en autonomie depuis le début de l'année et d'ajuster l'organisation et le contenu au fil de son évolution.

Un petit aperçu de ses créations, pour le plaisir. Bien sûr, toujours avec ses intérêts du moment...

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Blanche-Neige

Blanche-Neige

Partager cet article

Published by Camille - dans Autonomie
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 19:28

Les bouleversements de la puberté ont amené Camille a développer des élans pulsionnels de forte intensité de même que des comportements d'auto et d'hétéroagressivité associés à des troubles sensoriels jusqu'ici peu présents. Pour préparer cette période et l'aider à mieux se sentir dans son corps, je lui propose des activités autour des axes suivants :

  • La connaissance du corps et de ses changements
  • La perception de son corps
  • L'identification de ses émotions et de celles des autres
  • La différenciation des zones publiques et des zones privées.
  • La connaissance du corps et de ses changements :

Pour l'aborder, j'avais réalisé il y a environ 1 an une frise chronologique de ma grossesse à sa vie adulte avec les différentes étapes de son développement : des dessins représentatifs se succédaient sur la frise avec au-dessus des photographies représentant Camille au fil des années.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

 

Sur table, nous utilisons différents supports reprenant les modifications corporelles des deux sexes, du bébé a la personne âgée a la fois dénudés et vêtus. Les supports sont issus de Visual Aids for learning

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)
  • La perception de son corps

Les difficultés sensorielles ont été démultipliees avec la puberté : hypersensibilité tactile et auditive, hyposensibilité orale qu'il a fallu "rééduquer" et qui nous ont amenée a réfléchir à des outils sensoriels. 

  1. La veste lestée :

Je suis partie de différentes observations :

Depuis plusieurs années, Camille s'endort avec plusieurs couches de couverture sur elle. Elle en a pris l'initiative spontanément et s'est progressivement cachée dessous jusqu'à s'en recouvrir totalement. Cela a un effet incontestable d'apaisement corporel et psychique. Pour l'aider par moment à rester assise ou se canaliser, nous avions eu l'occasion de tester une petite couverture lestée, sans succès. L'éducatrice qui intervient à domicile avait observé que de courtes pressions au niveau des épaules tempérait ses émotions ou canalisaient son énergie. De ses constats et du fait de l'hyperactivite de Camille, j'ai opté pour la veste lestée (AFD Edition) fonctionnelle, mobile et évoluant avec ses mouvements et descratchable à tout moment

La veste est fournie avec des poids séparés que l'on peut introduire progressivement dans les glissières situées en bas de la veste, devant et derrière. Pour Camille, nous ne sommes pas allées au-delà de la moitié des poids. Le seul point faible de ce produit : l'absence de poids au niveau des épaules. Tout se répartit en bas du dos et je pense qu'il serait intéressant d'y ajouter un poids au niveau de chaque épaule pour équilibrer l'ensemble. 

Pour l'habituer à la porter et à la demander, j'ai fait un picto de la veste que j'ai associé au picto détente. Au préalable, j'avais identifié certains moments de la journée où la tension montait et où je lui proposais la veste en amont lorsque je pouvais prévenir la crise ou en début de crise.

C'est un achat dont je suis très satisfaite: le port de la veste a un réel affet d'apaisement pour Camille et elle peut, à certains moments, la demander et la mettre lorsqu'elle en ressent le besoin.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

2. L'oeuf masseur (Hop'toys): Camille présente une hypersensibilité au niveau des pieds, associée à une marche marquée sur la pointe des pieds. Pour la détendre et l'initier à le faire, j'ai posé en routine du soir, avant la lecture des livres en pictogrammes, un moment de massage des pieds. Très réticente au début, elle demande maintenant à le faire chaque soir en me sortant sa crème de massage ainsi que l'oeuf masseur. Ce temps de détente lui a permis à la fois de mieux percevoir ses pieds en réduisant progressivement sa sensibilité et d'y associer des instants de plaisir, d'autant que son frère y participe.

Un outil à un coût très raisonnable avec un effet visuel également intéressant puisqu'une fois allumé, ses trois pieds s'illuminent.

 

3.  Les tapis de massages (Hop'toys): je lui propose à certains moments, en travail sur table lorsque je la sens en effervescence au niveau moteur et attentionnel et qu'elle tape frénétiquement des pieds. Ces 2 tapis permettent un massage dynamique du pied grâce à leurs longs picots souples. Ils activent la circulation sanguine, relaxent la musculature du pied et stimulent les points de réflexe plantaire. L'avantage est qu'on peut choisir de les accrocher l’un à l’autre ou de les séparer.

La puberté et ses bouleversements (1)

4. Les balles destressantes (Hop'toys) : pour l'amener à avoir des comportements adaptés et canaliser son énergie, je lui présente plusieurs balles sensorielles de sensations tactiles différentes dans une panière et la guide pour qu'elle s'en saisisse, les malaxe et les manipule. Cette exploration lui est proposée très régulièrement plusieurs fois par jour.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

Ces outils sensoriels et de relaxation figurent dans son classeur de communication détente, lequel comporte également les commentaires "J'aime", " Je me sens" que je vais introduire dans peu de temps.

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)
  • L'identification de ses émotions et de celles des autres : nous poursuivons le travail sur les émotions que j'ai présenté iciici et ici. L'axe que nous développons actuellement est le travail sur les situations et leurs ressentis. 
  • La différenciation des zones publiques et des zones privées

​Cette différenciation a été initiée avec le livre Things Ellie likes ou la version française désormais disponible sur AFD Editions, Ce que Elsa aime) que j'ai pictographié puis avec des activites de tri d'images. J'ai utilisé des pictogrammes du site arasaac représentatifs pour Camille des termes public (quand il y a du monde) et privé (image de la porte fermée avec le sens interdit et sa photo pour illustrer sa chambre, associée au picto seule).

Un livre très clair aux images explicites dont Camille s'est saisie et dont les centres d'intérêts lui parlent (musique, cuisine).

 

14,50 €

Ce que Elsa aime - Kate E. Reynolds - AFD Ed. - 36 pages - 2015

 

Elsa aime différentes activités. Elle aime écouter de la musique et faire des pizzas. Il y a aussi des activités qu’Elsa aime faire en privé, comme toucher son vagin.

Ce document, accessible et positif, aide les parents et professionnels à enseigner la masturbation aux filles avec autisme ou troubles assimilés. Il explique où et quand cette activité est appropriée et aide à établir des frontières entre la vie privé et publique.
Avec des illustrations simples mais explicites, ce livre fourni un support parfait pour parler de la sexualité avec les filles et jeunes femmes avec autisme ou troubles assimilés.

« Ces livres illustrés de façon attractive, avec des images claires, anatomiques et simples, un texte sans ambiguité, traitent courageusement les aspects de la sexualité qui constituent un challenge à enseigner et vont faciliter la discussion et l'apprentissage. Ils constitueront un bon complément à la bibliothèque des familles d'adolescents autistes ».
– Sarah Attwood, auteure de Making sense of sex.

« Cette série est parfaite pour les cours d'éducation sexuelle. Un choix excellent et très aidant pour les professionnels travaillant avec des personnes autistes ! »
– Ioannis Voskopoulos-Labrini Ioannou, psychologue.

Voici quelques extraits.

Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images

Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images

Cet ouvrage fait partie du trio : 

- What's happening to Ellie? (les changements corporels depuis la naissance)

- Ellie needs to go (menstruations) 

Ils sont disponibles sur Amazon (version anglaise) et AFD Edition (version française). Toutefois, ils restent facilement traductibles. La version garçon existe également avec le personnage de Tom disponible en français sur AFD Editions (ICI).

Je vous présenterai la version pictographiée de ces ouvrages prochainement puisqu'ils sont en cours de finalisation.

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)

Partager cet article

Published by Camille - dans Puberté
commenter cet article