Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:06

 

Pour généraliser la structuration de phrases, diversifier les supports, introduire de nouvelles connaissances tout en suscitant l'intérêt de Camille, voici de nouvelles activités conçues sur un format différent : des chemises A4 sur deux thématiques.

  • Le sport
  • La danse.

J'ai utilisé le livret J'habille mes amies sportives et danseuses aux Editions Usborne dans lequel j'ai sélectionné les sports et danses susceptibles de lui plaire ou pour les découvrir. Les danses de différentes cultures ont aussi pour objet d'introduire la découverte du monde et nos prochaines activités.

Les sports
Les sports
Les sports
Les sports

Les sports

Camille a beaucoup aimé la façon dont le support initial a été détourné. Je pensais qu'elle allait apprécier de coller les autocollants sur les personnages mais le format des pièces requiert une certaine minutie pour ne pas arracher les éléments, de sorte que c'est rapidement moi qui les aie apposés. Une activité plaisiante dans laquelle je me suis détendue...Pendant ce temps-là, Camille s'intéressait aux futures pochettes en attente, et aux différentes étapes de réalisation, du choix des sports et danses, à la découpe puis au collage et à la réalisation des phrases pictographiées. Elle a choisi d'apporter les fiches sur le sport à l'association et de conserver pour la maison les danses.

Au final, le support est agréable et dans le prolongement de nos objectifs. Il a néanmoins nécessité un certain temps de fabrication...

Pour parler du support, j'ai inséré sur la page correspondante une bande-phrase avec le nombre de carrés correspondants au nombre de pictos composant la phrase : 1 pour le premier support en guise d'introduction puis 2 à 3. 

Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses
Quelques danses

Quelques danses

Pour les danses, j'ai introduit quelques drapeaux associées à la danse sur la page de garde. 

Après ce premier essai, ces livrets peuvent être exploités pour travailler des apprentissages différents : le vocabulaire, la découverte du monde, la lecture...Je pense ainsi lui proposer différents types d'activités.

Partager cet article

20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 22:09
Pour une communication fonctionnelle

Depuis plusieurs mois, Camille avait désinvesti ses classeurs PECS alors qu'elle les utilisait bien auparavant avec des demandes constituées de trois à cinq éléments. 

Après réflexion et concertation, nous avons "rafraîchi" ses classeurs existants et réalisé de nouveaux en répertoriant, au préalable :

  • les différentes demandes sur une journée
  • les non-demandes ou comportements inadaptés occasionnant de la frustration ou des débordements émotionnels
  • les situations de communication.

​A l'issue, les opportunités de communication sont apparues dans les contextes suivants : 

- lors des temps d'autonomie personnelle et/ou de "beauté" (coiffure, vernis...),

- lors du travail sur table,

- pendant les jeux,

- lorsqu'elle joue avec ses poupées,

- avant ou après ses activités en autonomie,

- en cuisine ou pendant les repas,

- lorsqu'elle regarde l'ordinateur ou la tablette,

- lorsqu'elle communique ses émotions et son état,

- en extérieur,

- pendant les lectures du soir.

Cela m'amène à actualiser et créer onze classeurs thématiques (Cf. ci-dessus).

 

Préparation de scènes de communication :

  • En travail sur table, je lui présente son classeur de travail avec, sur la première page, les pictos déjà sélectionnés des demandes qu'elle va me faire : feuille, ardoise, feutres, éponge, couleurs, pinces à linge...Cela lui permet de revenir à des demandes spontanées et à les sytématiser, sans avoir à chercher dans le classeur les pictogrammes.
  • En cuisine, je procède de la même façon. Lorsqu'elle prépare une salade par exemple, elle fait les demandes d'ingrédients ou d'ustensiles.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des poupées a été actualisé avec les photos de ses poupées, les coiffures...

Pour une communication fonctionnelle
  • Pour le travail en autonomie, j'ai photographié le matériel et créé un tableau de choix pour qu'elle puisse choisir ses 3 activités parmi des propositions (Cf.Autonomie : suivi et ajustement 2).
  • Les lectures d'histoires pictographiées font également l'objet de choix.
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur des sorties est constitué d'intercalaires présentant une thématique chacun : activité cheval, coiffeur, projet coccinelles extra et abeilles ordinaires...
Pour une communication fonctionnelle
  • Le classeur pour les commentaires sur l'ordinateur avec, à venir, des choix d'applications sur tablette.
Pour une communication fonctionnelle

Un gros travail à mettre en place pour structurer les activités, suivre un emploi du temps visuel ou une séquence, développer les demandes et les commentaires mais qui fonctionne très bien avec Camille.

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

De la structuration de phrases, en passant par les livres et lettres pictographiées, les séquentiels...vers les classeurs de communication

Partager cet article

Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 18:27

 

Nous avons commencé un travail sur les commentaires pour poursuivre les activités de structuration de phrases (1et amener Camille à initier des phrases hors demandes. Pour cela, nous travaillons sur table avec un classeur de commentaires rattaché pour le moment à une activité : le loto des émotions

Camille doit ainsi répondre aux questions :

- Qu'est-ce que tu vois?

- Qu'est-ce que c'est?

Mon classeur de commentaires

Ce classeur des commentaires comprend exclusivement des pictogrammes liés à la description des images du Loto des émotions. L'idée est d'aider Camille à repérer les fonctions des différents intercalaires et la position des pictogrammes, pour l'enrichir progressivement une fois ce support intégré.

Comme les précédents classeurs, on retrouve les mêmes fonctions aux intercalaires, symbolisées par le picto correspondant en haut à droite de l'intercalaire : 

- Qui?

- Quoi (verbes d'actions et compléments d'objet)?

- Les émotions

- Les couleurs

- Les prépositions

- Où?

- Quand?

- Les adjectifs

- Les quantités.

Pour le moment, seuls sont complétés les intercalaires Qui, Quoi, émotions.

Une pochette plastique perforée introduit le grand classeur avec le matériel à disposition.

Mon classeur de commentaires

Ce loto est intéressant pour développer les commentaires de par le format des cartes, l'identification des émotions de même qu'un nombre de sujets réduits (fille, garçon, enfants). Il me permet de préparer le commmentaire spontané sur les émotions avec le "Je sens" que j'ai positionné dans son classeur de détente

Pour que le commentaire soit structuré, j'ai imprimé une réglette avec 4 cases pour positionner les différents éléments de la phrase : "Je vois" + "sujet" + "verbe" + complément.

 

Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions
Description d'images de grand format sur le thème des émotions

Description d'images de grand format sur le thème des émotions

Ce loto sonore permettra à Camille, dans un second temps, de répondre à la question "Qu'est-ce que tu entends?".

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:42

Camille réalise désormais le travail en autonomie dans les deux espaces y étant dédiés : la chambre de son frère à l’étage  (Cf. Développer l'autonomie au quotidien 1) et son bureau situé dans la pièce principale au rez-de-chaussée. Elle n’investit pas spontanément le bureau au rez-de-chaussée, toutefois sur guidance verbale ou physique, elle réalise et enchaîne plusieurs puzzles (jusqu’à 4 de 8 à 15 pièces chacun) et ce, sans se lever. Elle fait alors ses activités sans prêter attention à ce qui se déroule autour, chaque personne vacant à ses occupations dans la cuisine, le séjour ou le bureau.

Au rez-de-chaussée, seuls lui sont proposés actuellement des puzzles. A l’étage, elle enchaîne trois activités : un puzzle de 20 pièces, une activité de manipulation (légos, puzzle d’encastrement, perles, Boîte à compter, tourte de tri, pinces à linge) et une activité sur fiche.

Depuis environ 10 jours, j’ai réintroduit les classeurs d’autonomie en 3ème activité de façon non systématique (2 activités à l’intérieur). Elle tend encore à ne faire qu’une page de sorte qu’il faut encore la guider physiquement pour passer à la deuxième activité du classeur.

Une réglette de travail lui permet désormais de suivre l’ordre des bacs et systématiser le sens de gauche à droite mais elle a, à ce jour, encore besoin d’une guidance physique presque totale pour descratcher le picto et le positionner sur la réglette après chaque fin d’activité. L’enchaînement de la deuxième activité après le puzzle pose problème car Camille ne parvient pas à faire glisser le puzzle dans le bac pour le ranger. Elle peut le défaire sur incitation mais n’aime pas le faire (et en même temps, cela ne lui permet pas de me montrer la finalité de l'activité réalisée). Un travail sur la coordination de ses deux mains est à mettre en place pour la guider physiquement sur le fait de tenir le bac de la main gauche sous le bureau et de pousser le puzzle dans le bac de la main droite.

Le temps moyen des activités en autonomie est de 10 à 15 minutes.

 

Réglette de 3 activités

Réglette de 3 activités

Camille en autonomie.

Pour lui permettre de faire des choix, j'ai créé un nouveau classeur de travail en autonomie. Il se compose de 5 parties séparées par un intercalaire, chaque partie représentant le type d'activités à réaliser:

  1. Les puzzles
  2. L'activité de manipulation
  3. Les classeurs journaliers d'autonomie (ICI) ou le travail sur fiche.
  4. et 5. Non mises en place à ce jour

Au début du classeur, figure une feuille de choix où Camille positionne 3 activités qu'elle choisit parmi les activités numérotées de 1 à 3. Elle doit ainsi prendre trois types d'activités différentes.

Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)
Autonomie : suivi et ajustement (2)

Après chaque séance de travail en autonomie, Camille insère les activités réalisées dans la pochette barrée d'une croix pour signifier que ces activités ne sont plus disponibles et l'amener à s'orienter vers d'autres supports pour la prochaine session.

Autonomie : suivi et ajustement (2)

En parallèle de ces deux lieux d'activités structurées, Camille développe de façon spontanée des temps autonomes sur l'ordinateur (consultation et retouches de photographies sur Picasa), et de lecture de ses albums photos pictographiés (ICI). C'est une véritable évolution car dans une journée elle passe en moyenne 2 à 3 heures à s'occuper seule.

Je poursuis la cotation des activités autonomes (Cf. Autonomie : suivi et ajustement 1), ce qui me permet d'avoir un regard global sur le travail en autonomie depuis le début de l'année et d'ajuster l'organisation et le contenu au fil de son évolution.

Un petit aperçu de ses créations, pour le plaisir. Bien sûr, toujours avec ses intérêts du moment...

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Camille a commencé à faire sa liste pour son anniversaire et regarde tous les jours les têtes à coiffer

Blanche-Neige

Blanche-Neige

Partager cet article

Published by Camille - dans Autonomie
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 19:28

Les bouleversements de la puberté ont amené Camille a développer des élans pulsionnels de forte intensité de même que des comportements d'auto et d'hétéroagressivité associés à des troubles sensoriels jusqu'ici peu présents. Pour préparer cette période et l'aider à mieux se sentir dans son corps, je lui propose des activités autour des axes suivants :

  • La connaissance du corps et de ses changements
  • La perception de son corps
  • L'identification de ses émotions et de celles des autres
  • La différenciation des zones publiques et des zones privées.
  • La connaissance du corps et de ses changements :

Pour l'aborder, j'avais réalisé il y a environ 1 an une frise chronologique de ma grossesse à sa vie adulte avec les différentes étapes de son développement : des dessins représentatifs se succédaient sur la frise avec au-dessus des photographies représentant Camille au fil des années.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

 

Sur table, nous utilisons différents supports reprenant les modifications corporelles des deux sexes, du bébé a la personne âgée a la fois dénudés et vêtus. Les supports sont issus de Visual Aids for learning

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)
  • La perception de son corps

Les difficultés sensorielles ont été démultipliees avec la puberté : hypersensibilité tactile et auditive, hyposensibilité orale qu'il a fallu "rééduquer" et qui nous ont amenée a réfléchir à des outils sensoriels. 

  1. La veste lestée :

Je suis partie de différentes observations :

Depuis plusieurs années, Camille s'endort avec plusieurs couches de couverture sur elle. Elle en a pris l'initiative spontanément et s'est progressivement cachée dessous jusqu'à s'en recouvrir totalement. Cela a un effet incontestable d'apaisement corporel et psychique. Pour l'aider par moment à rester assise ou se canaliser, nous avions eu l'occasion de tester une petite couverture lestée, sans succès. L'éducatrice qui intervient à domicile avait observé que de courtes pressions au niveau des épaules tempérait ses émotions ou canalisaient son énergie. De ses constats et du fait de l'hyperactivite de Camille, j'ai opté pour la veste lestée fonctionnelle, mobile et évoluant avec ses mouvements et descratchable à tout moment

La veste est fournie avec des poids séparés que l'on peut introduire progressivement dans les glissières situées en bas de la veste, devant et derrière. Pour Camille, nous ne sommes pas allées au-delà de la moitié des poids. Le seul point faible de ce produit : l'absence de poids au niveau des épaules. Tout se répartit en bas du dos et je pense qu'il serait intéressant d'y ajouter un poids au niveau de chaque épaule pour équilibrer l'ensemble. 

Pour l'habituer à la porter et à la demander, j'ai fait un picto de la veste que j'ai associé au picto détente. Au préalable, j'avais identifié certains moments de la journée où la tension montait et où je lui proposais la veste en amont lorsque je pouvais prévenir la crise ou en début de crise.

C'est un achat dont je suis très satisfaite: le port de la veste a un réel affet d'apaisement pour Camille et elle peut, à certains moments, la demander et la mettre lorsqu'elle en ressent le besoin.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

2. L'oeuf masseur : Camille présente une hypersensibilité au niveau des pieds, associée à une marche marquée sur la pointe des pieds. Pour la détendre et l'initier à le faire, j'ai posé en routine du soir, avant la lecture des livres en pictogrammes, un moment de massage des pieds. Très réticente au début, elle demande maintenant à le faire chaque soir en me sortant sa crème de massage ainsi que l'oeuf masseur. Ce temps de détente lui a permis à la fois de mieux percevoir ses pieds en réduisant progressivement sa sensibilité et d'y associer des instants de plaisir, d'autant que son frère y participe.

Un outil à un coût très raisonnable avec un effet visuel également intéressant puisqu'une fois allumé, ses trois pieds s'illuminent.

 

3.  Les tapis de massages : je lui propose à certains moments, en travail sur table lorsque je la sens en effervescence au niveau moteur et attentionnel et qu'elle tape frénétiquement des pieds. Ces 2 tapis permettent un massage dynamique du pied grâce à leurs longs picots souples. Ils activent la circulation sanguine, relaxent la musculature du pied et stimulent les points de réflexe plantaire. L'avantage est qu'on peut choisir de les accrocher l’un à l’autre ou de les séparer.

La puberté et ses bouleversements (1)

4. Les balles destressantes : pour l'amener à avoir des comportements adaptés et canaliser son énergie, je lui présente plusieurs balles sensorielles de sensations tactiles différentes dans une panière et la guide pour qu'elle s'en saisisse, les malaxe et les manipule. Cette exploration lui est proposée très régulièrement plusieurs fois par jour.

 

La puberté et ses bouleversements (1)

Ces outils sensoriels et de relaxation figurent dans son classeur de communication détente, lequel comporte également les commentaires "J'aime", " Je me sens" que je vais introduire dans peu de temps.

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)
  • L'identification de ses émotions et de celles des autres : nous poursuivons le travail sur les émotions que j'ai présenté iciici et ici. L'axe que nous développons actuellement est le travail sur les situations et leurs ressentis. 
  • La différenciation des zones publiques et des zones privées

​Cette différenciation a été initiée avec le livre Things Ellie likes ou la version française désormais disponible sur AFD Editions, Ce que Elsa aime) que j'ai pictographié puis avec des activites de tri d'images. J'ai utilisé des pictogrammes du site arasaac représentatifs pour Camille des termes public (quand il y a du monde) et privé (image de la porte fermée avec le sens interdit et sa photo pour illustrer sa chambre, associée au picto seule).

Un livre très clair aux images explicites dont Camille s'est saisie et dont les centres d'intérêts lui parlent (musique, cuisine).

 

14,50 €

Ce que Elsa aime - Kate E. Reynolds - AFD Ed. - 36 pages - 2015

 

Elsa aime différentes activités. Elle aime écouter de la musique et faire des pizzas. Il y a aussi des activités qu’Elsa aime faire en privé, comme toucher son vagin.

Ce document, accessible et positif, aide les parents et professionnels à enseigner la masturbation aux filles avec autisme ou troubles assimilés. Il explique où et quand cette activité est appropriée et aide à établir des frontières entre la vie privé et publique.
Avec des illustrations simples mais explicites, ce livre fourni un support parfait pour parler de la sexualité avec les filles et jeunes femmes avec autisme ou troubles assimilés.

« Ces livres illustrés de façon attractive, avec des images claires, anatomiques et simples, un texte sans ambiguité, traitent courageusement les aspects de la sexualité qui constituent un challenge à enseigner et vont faciliter la discussion et l'apprentissage. Ils constitueront un bon complément à la bibliothèque des familles d'adolescents autistes ».
– Sarah Attwood, auteure de Making sense of sex.

« Cette série est parfaite pour les cours d'éducation sexuelle. Un choix excellent et très aidant pour les professionnels travaillant avec des personnes autistes ! »
– Ioannis Voskopoulos-Labrini Ioannou, psychologue.

Voici quelques extraits.

Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images
Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images

Things Ellie likes (extraits) en pictos et tri d'images

Cet ouvrage fait partie du trio : 

- What's happening to Ellie? (les changements corporels depuis la naissance)

- Ellie needs to go (menstruations) 

Ils sont disponibles sur Amazon (version anglaise) et AFD Edition (version française). Toutefois, ils restent facilement traductibles. La version garçon existe également avec le personnage de Tom disponible en français sur AFD Editions (ICI).

Je vous présenterai la version pictographiée de ces ouvrages prochainement puisqu'ils sont en cours de finalisation.

La puberté et ses bouleversements (1)
La puberté et ses bouleversements (1)

Partager cet article

Published by Camille - dans Puberté
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 20:29

Depuis toute petite, Camille aime compulser les albums photos et manipuler les photographies. Elle est habituée à poser et à nous voir prendre des photos. Elle a d'ailleurs pris un certain intérêt à marquer la pose avec ses objets préférés : poupées, puzzles, jeux, fraîchement acquis ou redécouverts dans un coin caché.

Il y a quelques années, j'avais constituée une boîte à photos ou j'avais regroupé toutes les photographies éparses (hors albums), dans l'optique qu'elle puisse s'occuper seule et faire des demandes (la boîte étant en hauteur). Cette boîte à photos a bien fonctionné néanmoins l'inconvénient majeur reste le bazar qu'elle génère, Camille posant les photos où elle se trouve  et se déplaçant partout avec. 

En terme d'organisation, il y avait manifestement lieu à imaginer un autre support d'accueil plus structuré pour ses photographies.

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Il y a approximativement un an, j'ai eu l'idée de préparer des supports d'autonomie avec des photos du quotidien et des phrases pictographiées. Sur chaque page, figurent deux photos avec deux propositions de phrases (ICI). 

Les supports avec photos sont un excellent renforçateur pour Camille. Si on y associe les pictogrammes, cela en constitue un d'autant plus puissant. 

Voici quelques exemples de photos avec une phrase descriptive pictographiée ci-dessous. 

 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Il y a quelques semaines, j'ai proposé aux intervenants éducatifs de l'association que j'ai co-créée, de synthétiser les rencontres extérieures des enfants de l'association autour d'un projet nature (Projet Coccinelles extra et abeilles ordinairesICI), sur la base de photographies des instants saisis et de phrases en pictogrammes : ICI. Cela a fortement intéressé Camille et nous avons repris différentes activités autour du PECS et de la structuration de phrases pour développer la communication expressive et réceptive.

Parallèlement, nous avons beaucoup axé notre travail ces derniers temps sur les activités en autonomie (Cf. Développer l'autonomie au quotidien et Travail en autonomie : suivi et ajustement). Camille réalise de plus en plus d'activités en autonomie, sur incitation ou en spontané, de sorte qu'il faut toujours veiller à diversifier le matériel, susciter l'intérêt pour la tâche et maintenir la motivation.

Depuis quelques semaines, face aux demandes répétées de Camille à regarder les albums photos (situés en hauteur et non accessibles) et à s'exprimer sur des sujets particuliers (comme la mort de deux personnes, son arrière-grand-mère maternelle et mon oncle maternel récemment), je me suis interrogée sur les outils à créer pour lui permettre de communiquer avec un interlocuteur sur différents sujets ou événements, sans que je ne sois systématiquement présente pour décoder son mode de communication et "parler à sa place". En même temps, Camille pouvait pointer le ciel et aller me chercher une photo de ma grand-mère dans un de ses classeurs (ICI) sans que je puisse au-delà de la description du fait réel "Mamie super, oui, elle est morte. Elle est au ciel" lui permettre de visualiser l'événement ou le situer dans son histoire et en contexte.

Cela m'amène alors à penser des albums photos pour Camille fonctionnels, à visée de communication et d'autonomie.

Pour les constituer, j'ai essayé de penser avec sa logique et non la mienne c'est-à-dire en fonction de ses centres d'intérêts, de ses préoccupations et de ses sujets de communication. Pour ma part, j'aurai eu tendance à concevoir des classeurs de photos rangées par ordre chronologique mais lorsque nous avons sorti sa boîte à photos et que je lui ai présenté l'idée de trier les photos pour faire des albums, elle a initié son tri par catégories.

J'ai donc commencé ces classeurs par catégories suivantes : 

  • Ce que j'aime (poupées, puzzles, animaux, promenades, magasins...)
  • Ma famille avec des sous catégories (du côté de maman, du côté de papa...)
  • Moi de ma naissance à aujourd'hui (avec tous les anniversaires pour marquer le temps)
  • Mes activités (travail, lieux de prise en charge...) et mon quotidien
  • Les événements particuliers.

​Ce qui est sympa avec cette idée, c'est que l'on peut moduler ces classeurs avec des intercalaires par sous-domaines, avec de courts scénarios sociaux pour marquer un événement...et ce, à volonté. Bien sûr, le tout est plastifié et les photographies ne sont plus abîmées! 

En voici un aperçu : 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Je vous montrerai très prochainement les classeurs avec davantage de feuilles et d'intercalaires car l'activité plaît beaucoup à Camille (tri, collage) mais donne beaucoup de travail à maman car à chaque photo, une jolie phrase en pictos! 

Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)
Autonomie : Albums photos en pictogrammes (1)

Partager cet article

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 21:27

Depuis environ 4 ans, je propose à Camille un apprentissage progressif vers la lecture, tenant compte de ses aptitudes, centres d'intérêts et capacités attentionnelles :

  • étude et reconnaissance des lettres
  • syllabes
  • lecture globale
  • structuration de phrases.

​Quelques billets publiés sur cette thématique, par ordre chronologique : 

 

En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)

Actuellement, nous généralisons et développons ces apprentissages en travaillant sur différents registres. Voici quelques exemples d'activités.

  • La conscience phonologique :

- ​Dénombrement de syllabes avec des cartes-mots (ICI) et un support créé par Camille M. que je remercie parce que miss Camille l'adore!

- Localisation d'un son dans un mot à partir de syllabes (Sons et rimes, Ravensburger)

- Distinction de sons dans un mot...

En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
  • Lecture globale

Nous avions jusqu'à présent essentiellement travaillé l'identification de mots par la lecture globale, tant sur les séances sur table que les activités en autonomie.

- Lotos de mots en augmentant progressivement le nombre de mots pour développer l'attention et la discrimination visuelle (Cf. Développer les capacités attentionnelles);

- Plateaux de mots (La course aux mots, Oxybul) de diffulté croissante pour déchiffrer les mots, mêler les graphies...

- Tri et appariement de mots du quotidien

- Supports diversifiés sur les centres d'intérêt de Camille comme le kit des princesses (ci-dessous où Camille doit positionner la pièce manquante puis l'associer au mot. Nous travaillons en parallèle sur le fait de feuilleter un livre -Cf. Classeurs d'autonomie); le classeur de la famille de 6 pages de 5 personnes chacunes avec les mots en majuscule et minuscule...

En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
  • Lecture syllabique :

- Tableau à double entrée des sons de Hop'toys : ces tableaux ont été réadaptés et les syllabes réécrites en grand format sans image;

- Cartes syllabes pour identifier une syllabe constituant un mot, parmi deux propositions

- L'arbre à syllabes (ICI) pour travailler les combinatoires. 

En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
  • Ecriture de mots avec différents supports : 

- Lettres Nathan majuscules et minuscules. Camille apparie avec modèle puis une fois le mot caché, je lui fais travailler la mémoire pour réécrire le mot.

- Clavier d'ordinateur papier pour repérer les lettres sur clavier simplifié, s'entraîner à écrire les mots et développer l'attention.

- Association des lettres avec les mots (livre Dora).

En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)
En route vers la lecture (1)

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 19:55

Pour marquer une transition et poursuivre vers des lectures plus adaptées à l'âge de Camille, je propose à Camille quatre nouveaux livres constitués de trois contes et de La petite fabrique à histoires.

  • Les contes

Camille a entrevu plusieurs contes à travers les puzzles Djeco (ici) et devant son intérêt marqué pour certains personnages Disney, nous avons débuté par la lecture de Blanche-Neige (en lecture seule ICI). Son petit frère lui a beaucoup lu en histoire du soir; je l'ai ensuite pictographié. 

L'histoire est relativement complexe à retranscrire en pictogrammes et son contenu permet d'aborder des notions plus subjectives et un vocabulaire moins enfantin. La syntaxe des phrases est, quant à elle, plus soutenue.

Pour avoir un aperçu de la progression proposée, un rapide retour en arrière sur les étapes mises en place pour développer la compréhension expressive et réceptive.

 

Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées
Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées
Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées
Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées
Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées
Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées

Blanche-Neige pictographié : quelques pages illustrées

J'ai découvert ce livre sur le blog de Clémence et j'ai adoré son aspect ludique et loufoque. J'ai trouvé l'idée intéressante pour développer l'imaginaire, la compréhension, construire des phrases avec une structure en 4 parties (complément circonstantiel, sujet, verbe, complément), 

Les phrases en pictos sont disponibles en lecture seule ICI.

N'hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez que je vous transmette les supports pictographiés.

 

Lectures pictographiées : nouveaux univers
Lectures pictographiées : nouveaux univers

A partir des 21 phrases existantes, il est possible de fabriquer 194481 histoires! 

Quelques exemples d'univers rigolos et obsessionnels de Camille qui a, dès la première lecture, repéré les mots-clés évocateurs : A l'école, le Père-Noël promène un caniche rose.

Lectures pictographiées : nouveaux univers
Lectures pictographiées : nouveaux univers

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:44

Cet été, j'ai commencé à coter le travail en autonomie (s'occuper seule) de Camille pour différentes raisons:

  • son TDAH (Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivite) associé limite sa capacité à maintenir son attention sur une durée prolongée. Camille est vite parasitée par des stimuli extérieurs. Aussi, jusqu'à présent, l'enchaînement d'activités en autonomie était inexistant.
  • Cela se répercute au niveau du travail réalisé par des pics ascendants et descendants très contrastés avec une difficulté à évaluer ses connaissances; ce, d'autant qu'aucune donnée écrite n'est retranscrite.
  • ​J'ai donc repris une grille d'évaluation des activités en autonomie que j'ai imprimée en plusieurs exemplaires pour constituer un livret d'autonomie. Les premiers livrets ont été suivis avec une constance très relative, Camille n'adhérant pas ou très peu au travail en autonomie. Après la mise en place de routines et de repères visuels (Cf. Développer l'autonomie au quotidien 1), Camille a progressivement investi son espace de travail autonome. Parallèlement, le fait de me voir coter après chaque séance de travail sur table ce qu'elle produisait pendant qu'elle réalisait une activité autonome, l'a intriguée. Elle s'y est habituée et me demandait ensuite de coter, anticipant mes gestes et allant chercher mes livrets avec mon stylo.

Le contenu de la grille :

  • la date et l'heure lorsque c'est possible ou que je n'oublie pas de l'indiquer (observation des rituels, du rythme)
  • le nombre d'activités réalisées, la durée et leur fréquence dans la journée
  • les commentaires sur le travail réalisé, le comportement, la guidance, l'enchaînement...
Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)
Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)

Livret d'autonomie (feuille de couverture provenant de La maternelle de Laurène puis personnalisée)

​Du livret bimensuel au livret mensuel

Au mois de janvier, Camille s'inscrit davantage dans la dynamique du travail en autonomie (fréquence, nombre d'erreurs réduites). La guidance physique reste encore bien présente pour la ramener à la table de travail ou enchaîner les activités.

Puis en février, le travail en autonomie s'accélère en fréquence hebdomadaire et journalière. Camille réalise en moyenne 2 à 3 temps de travail en autonomie. Elle enchaîne deux activités, voire trois; elle me tend à chaque activité terminée le picto "fini" puis se remet au travail. Les troubles du comportement sont quasiment inexistants alors que très présents à la mise en place du travail en autonomie, avec une recherche constante d'attention. Son frère peut même jouer près d'elle sans que cela n'affecte la qualité de son travail; je peux aussi m'absenter de la pièce pour revenir quelques minutes plus tard, Camille est toujours assise et concentrée! 

Le livret d'autonomie m'a été très précieux pour visualiser les points à travailler et mettre en exergue ce que je ne percevais pas ou plus, à force de vivre la même chose au quotidien et de devoir pallier en permanence les troubles du comportement. Le recueil et la retranscription d'éléments basés sur des données observables et objectives m'a permis de me détacher de la situation et de généraliser ce temps de travail. C'est un outil intéressant que j'applique désormais après les séances sur table et sur l'autonomie domestique.

Cela fait maintenant plusieurs années que j'essaie de le mettre en place le travail en autonomie en ajustant et réajustant et en m'éparpillant à force dans le réajustement quotidien. Ce livret me permet désormais de réajuster mais en fonction de ce qui est noté et qui réapparaît, à partir d'élément repérés et identifiés.

Les supports

Ce qui a également été porteur dans la mise en place du travail en autonomie, c'est la diversification des supports présentés. Camille est vive et a besoin de matériel varié.

  • J'ai, pour l'instant, mis de côté les classeurs d'autonomie que nous travaillons sur table et que je réintroduirai dès que l'attention sera constante et qu'elle enchaînera le fait de tourner les pages et de les compléter, sans empressement.
  • Parmi les 3 activités (bannettes), sont présentés des supports sur lesquels elle est à l'aise et qui vont l'impliquer sur une courte durée : 
  1. L'incontournable : les puzzles de 20 à 35 pièces en fonction de sa diponibilité, sachant qu'au-delà, je ne le tente pas pour le moment car il y a trois activités à enchaîner et réaliser et que les troubles du comportement repointeraient leur nez. J'ai donc réinvesti sur des puzzles plus simples exclusivement dédiés au travail en autonomie. 
  2. Une activité sur fiche : là, elle doit être très renforçante. Je l'adapte donc en fonction de ses intérêts du moments : actuellement, ce sont les fiches de logique que Camille a découvert avec l'éducatrice spécialisée  et les tableaux à double entrée simplifiés (ICI). D'ailleurs, curieusement, elle commence maintenant par cette activité (Cf. vidéo ci-dessous très rapide sur la pemière activité dont j'ai à peine eu le temps de filmer la fin tant elle était motivée)
  3. Une activité de manipulation : 5 à 8 pièces de légos, activités de tri dont la boîte à compter...

 

Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités
Un aperçu des activités

Un aperçu des activités

Avant son départ à l'association, temps de travail autonome ritualisé chaque matin

Actullement, un classeur d'autonomie est en cours d'actualisation pour recenser les supports utilisés, permettre un roulement des activités et travailler le choix d'activités en parallèle.

Le travail en autonomie est également intié et généralisé avec succès dans un autre espace, au rez-de-chaussée avec une à deux activités. Camille coopère et s'y installe spontanément. Le système de rangement est toutefois différent puisque les bannettes sont situées à sa gauche, en contre-bas, et moins accessibles. Une réflexion est en cours pour aménager cet espace de façon plus optimal (accès direct et sans effort ou distraction réduite aux activités).

Travail en autonomie : suivi et ajustement (1)

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 21:51

Pour familiariser Camille avec les livres, j'ai dans un premier temps introduit en rituel du coucher les livres Juliette (ICI et ICI) que j'ai pictographiés et simplifiés. Progressivement, une grande variétés d'activités de lecture globale, lecture syllabique, structuration de phrases, compréhension lui ont été proposées pour être mutipliées et enrichies.

Des activités en autonomie avec classeur se sont également inscrites dans cette continuité avec la création de nombreux supports à base de livres, cahiers et livrets pour encourager Camille vers l'utilisation de livres comme activité indépendante.

Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
  • Compréhension : les livrets Juliette

A partir de livres de Camille que Camille connaît mais non pictographiés, j'ai créé des livrets pour développer la compréhension d'une histoire. Chaque livret comporte une question par page avec la séquence correspondante. Le début de la réponse est intiée en pictogrammes et Camille doit compléter la réponse parmi plusieurs propositions.

L'objectif de ces livrets est, outre la compréhension, de lui présenter les éléments constitutifs d'une phrase interrogative, décomposés et ordonnés.

Les trois premiers livrets ont été créés à partir des livre suivants : 

  1. Camille fait une bêtise
  2. Juliette fait sa toilette
  3. Camille va chez le docteur.
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette
Illustration du livret Juliette fait sa toilette

Illustration du livret Juliette fait sa toilette

  • Construction de phrases : 

Voici des activités de structuration de phrases que je propose à Camille à partir des livrets Bidule 1 et de puzzles.

- Les livrets Bidule 1 que j'ai déjà présentés ICI : ces livrets s'adressent aux lecteurs débutants. Dans chaque livret, le début de la phrase est toujours le même avec une structure de phrase simple et répétitive qui permet l'apprentissage.

Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire

- Les cartes puzzles :

Le nombre de cartes permet de construire une multitude de phrases et de développer la syntaxe. 

Pour travailler la structure grammaticale, Camille doit ordonner sa phrase à partir d'éléments présents dans chaque bannette.

Pour rendre l'activité ludique et développer l'écoute, je lui présente 5 boutons enregistreurs dont elle choisit la couleur. En appuyant sur le bouton, une phrase est énoncée laquelle doit être reproduite par Camille. Cerise sur le gâteau, la voix de son frère.

Et pour renforçateur final, le sixième bouton jaune dans lequel se cache une formule magique que je vous laisse découvrir. L'image est mal orientée : j'oubliais que je filmais. Néanmoins, l'émotion est là. J'ai donc choisi de la diffuser.

Je suis fan de ces boutons enregistreurs découverts chez Hop'toys et que j'aurai l'occasion de vous montrer dans des utilisations différentes. Marius, aussi, les adore et me demande souvent d'enregistrer de nouvelles phrases. Un bouton = une couleur = une phrase = une occasion d'appuyer inlassablement sur le bouton et de s'écouter = le bonheur!

 

Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
  • Les livres sans paroles :

Sur les conseils d'Elise, j'ai découvert les livres sans parole et à la lecture de billets déjà publiés sur son blog, j'ai beaucoup aimé l'idée de développer l'imaginaire de Camille et qu'elle-même puisse se raconter l'histoire

J'ai donc commandé les cinq mini-livres de Polo, Polo 5 histoires, et ai conçu dans un premier temps l'histoire, en créant les phrases pour chaque page. Je lui propose pour le moment cette activité en lui demandant de regarder les pages une à une et de choisir, parmi plusieurs propositions, la phrase correspondante.

C'est une activité complète qui permet de construire un récit, développer le vocabulaire et le lexique de pictos, prêter attention aux détails et indices d'une image, travailler les inférences...

Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire
Comprendre, construire puis inventer une histoire

Partager cet article

Published by Camille
commenter cet article