Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 11:30

Après des débuts laborieux dans la mise en place du P.E.C.S, Camille s'est appropriée cet outil qu'elle utilise de façon active et intentionnelle avec des automatismes maintenant acquis. Son maniement a permis d'augmenter la qualité et la quantité de sa production langagière, elle est très souvent à l'initiative de la production de phrases structurées, sous la forme de "Je veux" (phase IV du PECS) et elle choisit et exprime ce qu'elle souhaite. Je l'incite encore à utiliser son cahier de communication et sa bande-phrase pour des demandes qu'elle n'a pas l'habitude de faire, pour étendre son vocabulaire ou positionner les unités langagières dans le bon ordre mais de manière générale, Camille est capable de formuler une demande avec le pictogramme "Je veux", associés à deux pictogrammes - verbe, complément - (Cf. Pictogrammes Makaton, construction de phrases (2) : mon cahier de communication au quotidien).

Actuellement, je lui apprends à répondre à la question "Que veux-tu?" (phase V du PECS).

Le jeu des phrases

Ce jeu, accessible sur le site du Makaton (dans la rubrique Matériel à télécharger - apprenti lecteur -), consolide l'utilisation des pictogrammes et la reconstitution de phrases à trois éléments (sujet, verbe, complément).  Il est constitué d'images à décrire et d'une bande-phrase où chaque unité est représentée par une couleur pour les différencier. Les cartes personnes sont représentées en bleu, les cartes actions en rouge et les cartes objets en vert.

SAM_2157.JPG

Voici quelques exemples de phrases : la fille mange une glace, l'homme lave la voiture, la femme lit un livre...

SAM_2159.JPG

Pour améliorer la syntaxe de la phrase produite, nous travaillons en parallèle sur l'introduction d'un quatrième pictogramme : la préposition avec.

mak-avec.jpg

Dans un premier temps, je présente à Camille une série d'images et une phrase de type : "Je découpe avec", "Je colorie avec", "Je mange avec"...Camille doit la compléter avec l'image correspondante, parmi deux ou trois prépositions.

Nous utilisons d'autres supports déjà connus :

Ploum (Cf.  Structure langagière)

Ploum mange avec sa cuillère.

avec 2

Ploum dessine avec ses crayons.

SAM_2177.JPG

Ploum se lave les dents avec sa brosse à dents.

avec.jpg

Pour suivre une structure syntaxique plus complexe (sujet, verbe, complément, préposition, nom), j'ai crée un support de base avec les questions pictographiées (Qui? Quoi?) pour étayer la réponse avec dessous des carrés vierges qui prédéfinissent l'emplacement des pictogrammes. J'ai placé une gommette verte à gauche sur la bande-phrase pour donner un repère visuel au point de départ et une gommette rouge pour indiquer la fin de la phrase (en continuité avec d'autres activités pour comprendre le concept de "fini"). J'ai, en effet, remarqué sur différentes activités et à plusieurs reprises, que Camille débutait au milieu d'un support horizontal. Je traiterai ce point dans un prochain article.

SAM_2179.JPG

Finalement, après plusieurs essais, Camille est plus à l'aise avec la bande-phrase type pour réaliser sa phrase.

Les images de Allonge les phrases avec moi! me permettent de réviser la structure de la phrase,  travailler les associations, poursuivre l'apprentissage des pictogrammes Qui? Quoi? et généraliser.

SAM 2276

SAM 2275

SAM_2278.JPG

SAM_2286.JPG

SAM_2282.JPG

J'ai également choisi quelques cartes du jeu Pouet Pouet pour utiliser à la fois le pictogramme jouer et avec.

SAM_2288.JPG

Au quotidien

De nombreuses situations du quotidien offrent la possibilité d'utiliser la préposition "avec". Lorsque Camille me fait la phrase, "Je veux dormir la poupée", nous la reformulons en introduisant la préposition "avec". Demander à habiller, coiffer ses poupées peut aussi être l'occasion de préciser avec quels vêtements ou quels accessoires (Cf. Répondre aux questions Qui, quoi et où avec le Makaton )...

SAM_2172.JPG

J'ai également cherché de nouveaux support de lecture.

Les livres de la collection Bidule de niveau A1 à A5, accessibles aux lecteurs débutants, offrent de belles illustrations et permettent à Camille d'utiliser des verbes simples et de généraliser leur utilisation; toujours avec le support des pictogrammes.

SAM_2149.JPG

Dans chacun de ces livrets, seul le pronom "je" est utilisé avec une structure de phrase simple et répétitive.

Nous n'avons pas suivi l'ordre des livrets car les verbes Etre et Avoir me semblent, pour le moment, encore abstraits et plus difficilement représentables. Les livrets Bidule mange et Bidule joue se situent dans la continuité des activités que nous réalisons. Nous avons commencé avec le livret Bidule joue pour assimiler la préposition avec.

SAM_2263.JPG

Ces livrets nous donnent aussi l'occasion d'introduire les pronoms personnels mon et ma, ainsi que les adjectifs petit et grand qui ont déjà fait l'objet de différents apprentissages (Cf. Couleurs, formes et grandeurs) .

Voici quelques exemples :

Je joue avec ma petite voiture.

SAM_2271.JPG

Je joue avec mon ami.

SAM_2268.JPG

Je joue avec mon ourson.

SAM_2269.JPG

Je joue avec mon chien.

SAM_2266.JPG


Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article

commentaires