Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un brin de légèreté

Petit télégramme à l'usage des lecteurs

Cherche un électricien pour rétablir le courant entre les gens qui ne se parlent plus...un opticien pour changer le regard des gens...un artiste pour dessiner un sourire sur tous les visages...un maçon pour bâtir la paix...et un professeur de maths pour ré-apprendre à ...compter les uns sur les autres...

 

Merci à vous.

Recherche

10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 11:30

Après des débuts laborieux dans la mise en place du P.E.C.S, Camille s'est appropriée cet outil qu'elle utilise de façon active et intentionnelle avec des automatismes maintenant acquis. Son maniement a permis d'augmenter la qualité et la quantité de sa production langagière, elle est très souvent à l'initiative de la production de phrases structurées, sous la forme de "Je veux" (phase IV du PECS) et elle choisit et exprime ce qu'elle souhaite. Je l'incite encore à utiliser son cahier de communication et sa bande-phrase pour des demandes qu'elle n'a pas l'habitude de faire, pour étendre son vocabulaire ou positionner les unités langagières dans le bon ordre mais de manière générale, Camille est capable de formuler une demande avec le pictogramme "Je veux", associés à deux pictogrammes - verbe, complément - (Cf. Pictogrammes Makaton, construction de phrases (2) : mon cahier de communication au quotidien).

Actuellement, je lui apprends à répondre à la question "Que veux-tu?" (phase V du PECS).

Le jeu des phrases

Ce jeu, accessible sur le site du Makaton (dans la rubrique Matériel à télécharger - apprenti lecteur -), consolide l'utilisation des pictogrammes et la reconstitution de phrases à trois éléments (sujet, verbe, complément).  Il est constitué d'images à décrire et d'une bande-phrase où chaque unité est représentée par une couleur pour les différencier. Les cartes personnes sont représentées en bleu, les cartes actions en rouge et les cartes objets en vert.

SAM_2157.JPG

Voici quelques exemples de phrases : la fille mange une glace, l'homme lave la voiture, la femme lit un livre...

SAM_2159.JPG

Pour améliorer la syntaxe de la phrase produite, nous travaillons en parallèle sur l'introduction d'un quatrième pictogramme : la préposition avec.

mak-avec.jpg

Dans un premier temps, je présente à Camille une série d'images et une phrase de type : "Je découpe avec", "Je colorie avec", "Je mange avec"...Camille doit la compléter avec l'image correspondante, parmi deux ou trois prépositions.

Nous utilisons d'autres supports déjà connus :

Ploum (Cf.  Structure langagière)

Ploum mange avec sa cuillère.

avec 2

Ploum dessine avec ses crayons.

SAM_2177.JPG

Ploum se lave les dents avec sa brosse à dents.

avec.jpg

Pour suivre une structure syntaxique plus complexe (sujet, verbe, complément, préposition, nom), j'ai crée un support de base avec les questions pictographiées (Qui? Quoi?) pour étayer la réponse avec dessous des carrés vierges qui prédéfinissent l'emplacement des pictogrammes. J'ai placé une gommette verte à gauche sur la bande-phrase pour donner un repère visuel au point de départ et une gommette rouge pour indiquer la fin de la phrase (en continuité avec d'autres activités pour comprendre le concept de "fini"). J'ai, en effet, remarqué sur différentes activités et à plusieurs reprises, que Camille débutait au milieu d'un support horizontal. Je traiterai ce point dans un prochain article.

SAM_2179.JPG

Finalement, après plusieurs essais, Camille est plus à l'aise avec la bande-phrase type pour réaliser sa phrase.

Les images de Allonge les phrases avec moi! me permettent de réviser la structure de la phrase,  travailler les associations, poursuivre l'apprentissage des pictogrammes Qui? Quoi? et généraliser.

SAM 2276

SAM 2275

SAM_2278.JPG

SAM_2286.JPG

SAM_2282.JPG

J'ai également choisi quelques cartes du jeu Pouet Pouet pour utiliser à la fois le pictogramme jouer et avec.

SAM_2288.JPG

Au quotidien

De nombreuses situations du quotidien offrent la possibilité d'utiliser la préposition "avec". Lorsque Camille me fait la phrase, "Je veux dormir la poupée", nous la reformulons en introduisant la préposition "avec". Demander à habiller, coiffer ses poupées peut aussi être l'occasion de préciser avec quels vêtements ou quels accessoires (Cf. Répondre aux questions Qui, quoi et où avec le Makaton )...

SAM_2172.JPG

J'ai également cherché de nouveaux support de lecture.

Les livres de la collection Bidule de niveau A1 à A5, accessibles aux lecteurs débutants, offrent de belles illustrations et permettent à Camille d'utiliser des verbes simples et de généraliser leur utilisation; toujours avec le support des pictogrammes.

SAM_2149.JPG

Dans chacun de ces livrets, seul le pronom "je" est utilisé avec une structure de phrase simple et répétitive.

Nous n'avons pas suivi l'ordre des livrets car les verbes Etre et Avoir me semblent, pour le moment, encore abstraits et plus difficilement représentables. Les livrets Bidule mange et Bidule joue se situent dans la continuité des activités que nous réalisons. Nous avons commencé avec le livret Bidule joue pour assimiler la préposition avec.

SAM_2263.JPG

Ces livrets nous donnent aussi l'occasion d'introduire les pronoms personnels mon et ma, ainsi que les adjectifs petit et grand qui ont déjà fait l'objet de différents apprentissages (Cf. Couleurs, formes et grandeurs) .

Voici quelques exemples :

Je joue avec ma petite voiture.

SAM_2271.JPG

Je joue avec mon ami.

SAM_2268.JPG

Je joue avec mon ourson.

SAM_2269.JPG

Je joue avec mon chien.

SAM_2266.JPG


Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 22:06
Après s'être familiarisée aux pictogrammes, aux unités langagières et à la description d'images (Cf. PECS et Makaton), Camille apprend à répondre aux questions : Qui? Quoi? Où?

Pour cela, j'utilise différents outils :

  • le jeu des questions version simple disponible sur le site du Makaton : ICI. 10 phrases sont proposées avec au verso les pictogrammes Quoi? et Où? Une grille de désignation avec 10 réponses possibles est présentée sur le bureau. Camille doit répondre à la question correspondante en pointant la réponse. Les pictogrammes inconnus ont été au préalable introduits par groupe de 3.

Où?

 SAM_2114.JPG

Par exemple, pour la troisième image représentant la phrase "Je dors où?", Camille me pointe le pictogramme "le lit" de la première planche.SAM_2116.JPG

 Je verbalise chaque phrase en décomposant le sujet, le verbe et le complément. Puis je pose la question en signant et montrant le pictogramme correspondant. Pour signer plusieurs mots du vocabulaire de base utilisés au quotidien et les pratiquer, j'ai visionné le DVD du Makaton. Les signes du vocabulaire de base que j'ai emprunté au Centre de documentation du Centre de Ressources Autisme. Ce support ne peut aucun cas tenir lieu de formation mais ayant suivi, il y a quelques années, une initiation à la Langue des Signes Française, cela m'a permis de me remettre en tête le contexte de l'expression signée qui utilise tant le mouvement et la direction.  J'ai trouvé ce DVD bien réalisé et explicite sur la gestuelle de sorte que pour le vocabulaire de premier niveau utilisé quotidiennement, je le trouve tout à fait exploitable pour des personnes non formées. Je commence à signer une vingtaine de mots que j'étendrai progressivement. L'essentiel est de rester concentrée sur un vocabulaire fonctionnel et donc un nombre réaliste de signes à produire devant Camille pour qu'elle parvienne à se les approprier, voire les reproduire par imitation. Nous travaillons, aussi, en parallèle des activités de motricité fine pour développer l'agilité des doigts et lui permettre dans un deuxième temps de signer.

Pour choisir quels moyens de communication utiliser et les comprendre, je vous invite à lire l'article Un système original - Le programme Makaton.

Extraits

Face à un sujet n'utilisant pas le langage oral, on peut proposer :
Une alternative au langage oral (moyen substitutif) qui ne doit se mettre en place que si l'on peut déterminer avec certitude que le langage oral ne se développera pas.
Un système de communication augmentée dont le but est de favoriser le développement du langage oral par la superposition de plusieurs canaux de communication (gestuel, symbolique, écrit). L'utilisation de plusieurs afférences apporte donc une redondance du message, Ia présentation multimodale permet au sujet de s'approprier (et d'utiliser) le moyen le plus adapté à ses propres capacités : orale, motrices ou mnésiques.
Quels moyens de communication utiliser?
Le canal gestuel
 Le canal gestuel est le premier moyen de communication à se développer chez le jeune enfant. 

En quoi ce mode de communication peut-il aider les enfants sans langage à communiquer ?
Contrairement au langage oral qui ne laisse qu'une trace auditive fugace, le signe peut être maintenu et procure un feedback visuel et kinesthésique. Le fait de se représenter le sens d'une phrase et de la visualiser mentalement favorise son rappel.

Le canal visuel
En quoi les pictogrammes peuvent-ils favoriser l'accès au langage oral?
Ils peuvent être utilisés pour souligner et structurer le langage oral, pour favoriser la prise de conscience des différentes unités langagières et améliorer ainsi la compréhension du langage oral. Ils facilitent l'accès au concept par une représentation visuelle.
Le caractère bimodal du code pictographique (symbole/mot écrit) associé à l'oral permet la mise en place de réseaux internes. Il permet, par ailleurs, un codage assez précis de la chaîne parlée et sensibilise le sujet au langage écrit.

 

Quoi?

SAM_2117.JPG

L'ensemble des phrases apparaissant ci-dessus nécessitent de connaître le pictogramme de la préposition avec que nous avons travaillée dans un deuxième temps. Je l'ai d'abord introduit verbalement.

Camille est particulièrement réactive sur la deuxième image qui décrit la phrase suivante: "Je m'habille avec quoi?" car c'est une demande qu'elle formule plusieurs fois par jour sur le rituel des poupées.

  • des mises en situations sur des demandes et centres d'intérêts privilégiés de Camille que j'ai au préalable répertoriés :

- "Je veux habiller, coiffer". Il lui arrive encore d'oublier le complément, de sorte que je reformule souvent la question avec le pictogramme correspondant. "Tu veux habiller qui?" "Avec quoi?". Je n'avais pas disposition le pictogramme Makaton Qui que j'ai donc fabriqué pour qu'il soit le plus représentatif possible.

- "Je veux faire un pansement à ...". "Où s'est-elle fait mal?".

Devant son intérêt pour les poupées et sa capacité à formuler des demandes leur étant destinées, j'ai réalisé un cahier de communication qui porte exclusivement sur ses poupées pour développer la communication, accroître son vocabulaire et améliorer la structure de la phrase.

SAM_2112.JPG

Cette idée a beaucoup plu à Camille qui s'est appropriée ce classeur en l'espace d'un week-end. Elle l'a initié à la sortie mensuelle de la ludothèque et les enfants et adultes ont participé à son "inauguration" : elle a comme souvent demandé à habiller les poupées, une jeune fille l'a incitée à utiliser le pictogramme "Aide-moi" et Camille était ravie.

Ce cahier spécifique a plusieurs objectifs :

  • diversifier les demandes pour éviter que les rigidités s'installent,
  • élargir les activités et thématiques autour de ce centre d'intérêt,
  • maintenir son attention sur une demande en choisissant sa poupée et en précisant ses choix : vestimentaires (Camille ajoute au verbe s'habiller la préposition avec suivie de la tenue vestimentaire; elle se prend au jeu et accessoirise sa poupée: lunettes...Cf. Jeux structurés semi-autonomes et autonomes), médicaux (faire un pansement à la main, au coude...cela permet de réviser le vocabulaire et de généraliser les apprentissages sur le schéma corporel), nourrir ses poupées (intégrer le pictogramme "donner" à manger, travailler les quantités en mettant le couvert pour trois poupées)... Son cahier comprend donc :

- les verbes d'action pouvant être utilisés avec les poupées;

SAM_2126.JPG

- les compléments (biberon, poussette...);

SAM_2127.JPG

- les photos de ses poupées : Qui?;

poup.jpg

- les vêtements et accessoires (Cf. Jeux structurés semi-autonomes et autonomes );

- les lieux avec les prépositions pouvant être utilisées (sur, dans, sous);

SAM_2123.JPG

- les parties du corps.

SAM_2125.JPG

- Lorsque nous sommes au rez-de-chaussée et qu'elle veut monter à l'étage, ou inversement, et qu'elle me montre où elle veut aller, je l'incite à répondre à la question "Tu veux aller où?" en insistant sur le . J'apprends à Camille à avoir l'automatisme de prendre son cahier de communication pour formuler des demandes qu'elle n'a pas l'habitude de faire. Dès qu'une même situation se présente avec une demande simulaire, je répète la phrase en la guidant si besoin pour placer les pictogrammes sur sa bande-phrase.

Camille a fait un bond en avant dans l'utilisation de ses cahiers de communication, la formulation de la phrase et la diversification des demandes. Elle l'utilise en permanence à la maison, se lève en me complétant une bande-phrase, me fait de plus en plus de commentaires et le transporte avec elle. Elle en a compris l'utilité et le sens : reste à le généraliser dans les autres lieux et à multiplier les demandes.

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 23:00

 camille-anni-2011-mamie-046-001.JPG

... des rêves à n'en plus finir

et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer

et d'oublier ce qu'il faut oublier.

Je vous souhaite des passions.

Je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil

et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de résister à l'enlisement , à l'indifférence

aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d'être vous."

Jacques Brel       

Belle et heureuse année 2013 avec de la ténacité, des progrès pour nos enfants, le plaisir partagé et la joie.


Repost 0
Published by Camille - dans Evénements
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 23:00

Pour développer les jeux et le travail autonomes, un réajustement important a été fait sur la structuration des activités proposées : 

  • une structure visuelle permet à Camille de voir comment s'occuper et ce qu’elle doit faire. Camille a de la difficulté à s’organiser, et un besoin important d’encadrement. Pour l’aider à contourner ces difficultés, j'ai structuré l'environnement avec des indices visuels pour l'aider à comprendre : la nature de l'activité, la quantité de travail demandé, un repère qui indique quand la tâche est terminée puis ce qu'il se passe après. L'objectif est de faciliter sa compréhension de la tâche et lui permettre d’exécuter cette tâche sans mon aide.
  • une structure de l'environnement avec des aires de jeux, de travail et d'autonomie délimitées.
  1. le coin poupées avec des zones de jeux (dînette, lit, poussette, change) et des bacs de rangement de vêtements; les vêtements ont été triés, ce qui permet de travailler avec Camille les demandes. L'une de ses activités favorites étant l'habillage et le déshabillage des poupées, j'ai ajouté une page à son classeur de communication pour l'inciter à préciser ses demandes, faire des choix et des commentaires.

SAM_1920.JPG

Et voici son choix vestimentaire pour ce matin : 

SAM 1919

Ces pictogrammes sont issus de Picto France : ICI

      2.  l'aire de rangement du matériel avec des meubles et bacs qui illustrent le type d'activités.

SAM_1923.JPG

     3. L'aire de travail avec un nouveau meuble constitué de 8 panières pour organiser les activités. Je vais très prochainement introduire une bande-phrase avec ces mêmes numéros en pictos pour concrétiser le déroulement des activités. 

SAM_2461.JPG

Sur le principe du programme TEACCH, les activités à faire, organisées en panières, sont situées à gauche de Camille et les activités terminées sont rangées l'une après l'autre dans la caisse « fini » située à sa droite (sens de l’écriture). 

SAM_1939.JPG

Voici quelques idées mises en place :

Un album photos

Il est constitué de séquences de jeux. Camille l'a à disposition dans sa caisse de jeux. Les activités proposées tournent principalement autour de ses poupées : alimentation, change, endormissement, câlins, maladie. Dans cet album, différentes propositions lui sont faites qu'elle peut choisir et transposer sur d'autres poupées.

Il peut s'agir de donner le biberon;

SAM_1066.JPG

c

donner à manger une tomate,un fruit...

t.jpg

s

prendre le thé;

r

coucher les poupées confortablement;

b.jpg

soigner les poupées;

SAM_1436.JPG

SAM_1475.JPG

leur faire un soin du visage;

SAM 0852

Des panières de jeux 

jeux-auto.jpg

Y figurent des jeux simples d'encastrement et de reproduction de modèles : légos, cookies des formes, figures géométriques, mise en place du couvert (poupées).

Une caisse à jouets qui contient une diversité de jouets pour multiplier les moments de jeux spontanés : voiture avec ses Petshops (avec l'objectif d'imiter son frère et d'interagir dans ses jeux), playmobils, un kit de petit déjeuner, la trousse médicale et son album photos.

SAM 1940

Des panières de travail autonomes et de travail individuel que Camille investit sur des temps de travail en autonomie et lorsqu'elle le souhaite (Cf. ci-dessus).

Repost 0
Published by Camille - dans Autonomie
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 21:25

Je me suis amusée, il y a quelques semaines, à réaliser un portrait de Camille et à le partager sur le blog de Hop'Toys.

Banniere-du-blog-V2.png

trio cvm

Je vous invite donc à découvrir sur Hop'Portrait son portrait que j'ai pris plaisir à écrire et que je trouve représentatif de ma souris.

Repost 0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 19:38

Dans le cadre du Master MTI (Management de la Technologie et de l'Innovation) de l'Université Paris-Dauphine, un jeune entrepreneur mène comme projet de développer, produire et commercialiser un jouet éducatif, sensoriel et innovant, destiné aux enfants avec autisme ou T.E.D. 

Dans l'optique de réaliser une étude de marché et d'inscrire ce produit dans un projet à long terme pour l'adapter aux besoins des enfants, un questionnaire en ligne permet de recueillir des informations auprès des parents et d'analyser les besoins et  attentes.

L'origine du projet

Il part du constat qu'il existe peu, voir pas, en France et dans le monde, de jeux technologiques adaptés et évolutifs pour les enfants avec autisme. Trois niveaux de besoins ont ainsi été rencensés auprès des enfants, familles et professionnels.

Besoins.001-e1333907877725.png

Le questionnaire

Vous trouverez le questionnaire en vous rendant ICI. 

L'avancement du projet

Le produit n'existe pas en tant que tel aujourd'hui. Il est en phase de prototypage qui devrait se terminer au début de l'année 2013. Ce prototype devrait être proche de la première version commerciale telle que décrite dans le questionnaire. 
Ce projet a reçu le Prix Espoir, mention spéciale du jury de MoovJee 2012 et a été primé au concours international Global Social Venture Competition. 
Repost 0
Published by Camille - dans Evénements
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 23:01

Prochainement sur nos écrans, un documentaire de Valéria Lumbroso, produit par Flair Production, intitulé Planète Autisme, avec la participation de France Télévisions.

visuel-PA-sans-cadre.jpg

AUTISME,  GRANDE CAUSE NATIONALE 2012

" Un enfant sur cent cinquante est touché par l’autisme ce qui en fait un problème de santé public. Ce trouble du développement prend des formes aussi variées qu’il y a  d’enfants qui en sont atteints. Tous ont en commun d’avoir des difficultés dans la relation à l’autre.

Au cours des dix dernières années, en explorant la planète autisme, les neurosciences, la génétique et la psychologie du développement ont conquis de nouveaux territoires.

Des découvertes récentes ont mis en évidence l’effet de ce trouble sur le cerveau et sur la façon de percevoir le monde et de communiquer.

Les thérapies nouvelles qui en découlent, visent à relancer le développement atypique des enfants atteints d’autisme par l’échange ludique et des activités ajustées, dès les premières années.

 PA1.jpg

Ces méthodes donnent l’espoir de rejoindre ces enfants différents, de leur donner les clés pour grandir, et vivre dans ce monde.

Le tournage a eu lieu en France et aux Etats-Unis car ces deux pays sont pionniers de la recherche sur l’autisme. Les thérapies innovantes que nous avons filmées font l’objet de validations expérimentales.

PA2

Malgré le dynamisme de la recherche et la pertinence de ces méthodes, l’approche par le développement – qui n’est ni psychanalytique, ni comportementale - est encore assez mal connue.

Aux Etats Unis, l’âge moyen du diagnostic est de quatre ans et tous les enfants atteints d’autisme vont à l’école ou sont accueillis en institution.

En France seulement la moitié des enfants atteints, bénéficient d’une prise en charge à temps complet et l’âge moyen du diagnostic est de six ans, avec des listes d’attente souvent très longues.

13000 enfants porteurs de handicap sont à la charge exclusive de leurs parents, ce qui a valu à la France plusieurs rappels à l’ordre de la part de l’Union Européenne. Il est temps que la loi de 2005 sur le handicap soit appliquée pleinement et que le droit au diagnostic et à l’éducation pour tous les enfants atteints d’autisme,  devienne réalité. "

PA3

A PROPOS DE LA REALISATRICE

Auteur et réalisatrice de documentaires, Valéria Lumbroso est l'auteur de quatre collections  sur le développement de l'enfant et ses relations affectives et sociales : La planète des enfants, L'enfance pas à pas, Les premiers liens, Amitiés entre enfants

LE SYNOPSIS

Différentes approches et recherches scientifiques seront abordées avec principalement :

  • la thérapie d'échange et du développement
  • les neurosciences
  • la génétique
  • le diagnostic précoce et le modèle de Denver
  • l'imitation.

Un documentaire qui traite en profondeur de l'approche développementale, approche qui m'intéresse particulièrement. J'ai assisté l'année dernière à un colloque où Bernadette ROGE présentait le modèle de Denver et l'importance d'une intervention précoce pour intervenir sur la trajectoire de développement de l'enfant, au regard de sa plasticité cérébrale. Le livre de Jacqueline NADEL, Imiter pour grandir. Développement du bébé et de l'enfant avec autisme m'a également permis de mieux comprendre les processus en jeux dans l'imitation.

Deux thématiques qui vont être développées dans ce documentaire.

Le documentaire Planète Autisme sera diffusé le mardi 18 décembre 2012 à 20h35 sur France 5.

LA BANDE-ANNONCE

 

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 22:00

Après l'initiation à la description d'images avec Ploum (Cf. Structure langagière) et de la vie quotidienne (Cf. Pictogrammes Makaton et construction de phrases (1)) , nous généralisons. J'utilise différents livrets d'activités que j'ai réalisés avec :

 

  • des photographies choisies par Camille de moments privilégiées avec ses poupées

Je donne le biberon à la poupée.SAM_1632.JPGSAM_1442.JPG

Je joue au docteur avec la poupée.SAM_1633.JPGSAM_1478.JPG

  • son nouveau compagnon de jeu, Babar, la peluche qui fait ce mois-ci le tour de la classe et vient passer quelques jours par-ci, par-là à la maison. Camille s'empresse de me demander de le photographier lors de différents temps de jeux alors, nous en profitons pour créer des situations et lui présenter de nouveaux pictogrammes. Les phrases s'allongent avec le complément d'objet direct, quelques prépositions (dans, sur, sous - Cf. Les positions spatiales "Sur, sous, dans" ), les compléments de lieux et les couleurs.

Babar dort sur le lit.

SAM_1634.JPG

SAM_1496.JPG

Je fais un calin à Babar.

SAM_1635.JPG

SAM_1498.JPG

Camille adore et elle est de plus en plus à l'aise avec ce type d'activités.

Elle me fait spontanément des phrases sur des demandes qui la motivent telles que:

"Je veux regarder les poupées sur l'ordinateur"

SAM_1555.JPG

" Je veux jouer aux poupées"

SAM_1557.JPG

Je l'incite à préciser son choix comme l'habillage, la dînette, le docteur en lui montrant les pictogrammes correspondants. Et Camille choisit :

SAM_1553.JPG

"Je veux aller à la boulangerie".

Camille prépare alors sa bande-phrase et nous travaillons en parallèle le dénombrement :

"Je veux deux baguettes et un éclair au chocolat".

SAM_1637.JPG

Puis vient le rituel tant attendu : la boulangère lui tend une panière de bonbons et Camille en choisit un. C'est à nouveau l'occasion de travailler les demandes et de présenter sa bande-phrase pour avoir son bonbon.

SAM 1631

Comme elle s'approprie bien cet outil, je lui ai crée un classeur de petit format qui facilite ses déplacements. Pour éviter qu'elle utilise le grand classeur PECS où figurent tous les pictogrammes et ne se perde dans la manipulation des images, j'ai différencié les classeurs avec une photographie de l'utilisateur :

  • maman

SAM_1615.JPG

  • Camille.

SAM_1600.JPG

Comme pour le cahier Makaton utilisé exclusivement pour décrire des images en situation de travail, j'ai classé les pictogrammes en rubriques :

Page de demandes et réponses répétées, support de la bande-phrase (pictogrammes Fini, Aide-moi, toilettes, Attends, Travail en face à face, Travail autonome)

SAM_1617.JPG

Qui?

SAM_1622.JPG

Que fait-il?

SAM_1623.JPGSAM_1624.JPG

Quoi?

SAM_1625.JPG

Où? ainsi que les premières demandes relatives aux sorties

SAM_1628.JPGSAM_1629.JPG

Les prépositions. Les compétences scolaires (maths de 1 à 5), les consignes de travail (entourer, relier...), le matériel scolaire, les couleurs;

SAM_1626.JPGSAM_1627.JPG

une page spécialement dédiée à Noël pour développer les demandes qui fusent en cette période.

SAM_1630.JPG

Camille peut exprimer ses choix de jouets et je la sollicite sur la compréhension avec des questions. Par exemple, Camille me fait la phrase : "Je veux que le Père Noël m'amène comme cadeau la poupée ...".

SAM_1636.JPG

Je lui demande ce que veut son frère Marius pour Noël; Camille consulte rapidement ses pages et saisit aussitôt le pictogramme "Voiture". C'est gagné!

Je la sollicite de plus en plus pour formuler des demandes avec sa bande phrase en situation quotidienne : je veux manger, je veux boire un verre de jus de fruits... ou communiquer sur sa journée, un moment précis.

Par exemple:

  • Que fait Marius maintenant?

Réponse : Marius regarde la télévision.

SAM_1598.JPG

Ce soir, après avoir ramené Babar à l'école, Camille a voulu me dire quelque chose. Elle a demandé son cahier de communication qui était resté au rez-de-chaussée, puis a pris le pictogramme Babar et m'a désigné la photo de sa classe. Je lui ai demandé en prenant les pictogrammes et constituant la bande-phrase : "Babar dort à l'école."? Elle m'a répondu "Non" puis m'a montré une camarade de classe. J'ai donc reformulé ma question, "Babar dort chez...?" et Camille, un grand sourire aux lèvres, m'a répondu :"Oui!" J'ai trouvé ça génial de pouvoir communiquer avec Camille sur la base de question-réponse sur sa journée et ce qu'elle avait envie d'exprimer.

SAM_1597.JPG

J'ai également affiché sur chaque porte le pictogramme de la pièce correspondante en grand format : ma chambre, la chambre de Marius, la chambre de maman et papa, la cuisine, la salle de bain, le bureau...Cela lui permet de se familiariser aux pictogrammes et de mieux les mémoriser pour les réutiliser en situation de travail et en situation naturelle.

SAM_1560.JPG

SAM_1561.JPG

SAM_1563.JPG

Toutes ces activités m'amèneront à introduire prochainement les pictogrammes Qui? Quoi? Où? 

Repost 0
Published by Camille - dans PECS et Makaton
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 09:33

Cette année, Camille a préparé sa lettre au Père Noël en Makaton, programme d'aide à la communication et au langage constitué d'un vocabulaire fonctionnel utilisé avec les signes, la parole et/ou les pictogrammes (Cf. Pictogrammes Makaton et construction de phrases (1).
Pour rappel, les objectifs du Programme MAKATON sont : 
d'établir une communication fonctionnelle,
• d'améliorer la compréhension et favoriser l'oralisation, 
• de structurer le langage oral et le langage écrit,
• de permettre de meilleurs échanges au quotidien,
• d'optimiser l'intégration sociale.

Camille est de plus en plus à l'aise avec les pictogrammes tant sur les activités de compréhension (description de dessins et photographies) que celles relatives à la communication (demandes). Aussi, j'introduis progressivement de nouveaux mots, je diversifie les supports et j'étends la structure de la phrase aux compléments : d'objet direct, indirect, de lieu... Cet outil est également utilisé à l'école pour construire des phrases sous une forme visuelle et développer les compétences de lecture et de langage.

Nous avons saisi donc l'occasion d'étendre l'utilisation du Makaton et d'enrichir le vocabulaire sur le thème de Noël. La lettre est téléchargeable sur le site du Makaton ICI avec l'histoire de Noël également racontée en pictogrammes.

Camille était ravie d'enfin "écrire" cette lettre, après avoir parcouru plusieurs sites de jouets. Contrairement aux années précédentes, l'accès aux catalogues a été différé et limité à des temps de courte durée pour éviter les idées obsessionnelles et parasitantes.

SAM 1541

C'est chose faite, la lettre au Père Noël a été envoyée et nous préparerons cette année un calendrier de l'Avent.

Un aperçu de cette lettre, où les idées cadeaux fourmillent...Je m'en félicite car il y a quelques années de cela, les intérêts de Camille étaient restreints. Aujourd'hui, elle explore le matériel et est toujours ravie de le renouveller avec de nouvelles propositions de jeux et d'activités. 

Une petite photo souvenir de la rencontre de Camille avec le Père Noël l'année dernière, rencontre qui a suscité beaucoup d'émotion! Une grande progression pour Camille qui maîtrise mieux ses émotions autour du Père Noël et de l'imaginaire, particulièrement la peur.

DSC04146-1

Repost 0
Published by Camille - dans Evénements
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 10:00

"Les aptitudes de motricité fine se rapportent particulièrement aux activités qui comportent l’usage des mains et des objets. Elles sont liées à l’imitation, la perception, la motricité générale, et surtout la coordination oculo-manuelle.

            Les capacités de base jouant un rôle dans la motricité fine sont :

  1. mettre les mains et les doigts en mouvement de façon maîtrisée
  2. saisir un objet d’une main sans aide
  3.  manœuvrer un objet d’une main en exécutant une tâche
  4. employer les deux mains en coopération.

De bonnes aptitudes de motricité fine sont essentielles à la réalisation de tout programme d’enseignement individualisé. Le développement réussi d’aptitudes d’autonomie, de dessin, d’écriture et pré-professionnelles dépend entièrement des capacités motrices fines de l’enfant.

La maîtrise de la main et du doigt est aussi nécessaire lorsqu’il faut utiliser un langage gestuel dans le cadre d’un programme global de communication. Au fur et à mesure que l’enfant acquiert une meilleure maîtrise de ses mains et de ses doigts, les séances d’enseignement deviendront moins décourageantes et plus agréables tant pour l’enfant que pour l’éducateur."

(extrait d'Activités d'enseignement pour enfants autistes d'Eric Schopler)

Compte-tenu des difficultés de Camille en graphisme, nous avions mis pendant quelques temps de côté ce domaine. Depuis la rentrée, nous les avons reprises sur des activités variées:

  • découpage de lignes, carrés et catalogues en délimitant l'espace par un trait épais ou une ligne de colle pour guider le geste
  • coloriage avec guidance
  • tracé de lignes horizontales, verticales, ronds et points
  • tracé de ligne dans un labyrinthe simple.

Ces activités de motricité fine ont été enrichies et multipliées au quotidien.

SAM_1415.JPG

 

SAM_1419.JPG

  • Clouage de formes

 SAM_1432.JPG

  • Coloriage avec guidance et délimitation de l'espace avec un pistolet à colle

SAM_1195.JPG

Camile est beaucoup plus à l'aise sur ce type d'activité et apprécie aujourd'hui beaucoup le coloriage "structuré".  Nous en profitons lors de ces situations pour développer des demandes (ce sujet fera l'objet d'un prochain article) sur l'usage du matériel en situation de bureau.

  • Vissage & dévissage

Vissage-1.jpg

Cette activité lui a été proposée après avoir constaté la difficulté à dévisser le tube de colle lors des activités de coupage et collage. Un peu fastidieux pour Camille qui préfère dévisser!

Vissage-2.jpg

 

  • Travail sur la force musculaire avec les éléments de Monsieur Patate

SAM_1428.JPG

  • Précisison du geste avec le jeu Docteur, je suis malade : encore difficile pour Camille qui s'impatiente vite et dont les aptitudes en motricité fine demandent à être améliorées au quotidien. Je limite le nombre de pièces chirurgicales à retirer et réalise une forte guidance.

pTRUFR1-6727196dt.jpg

Le principe du jeu est d'enlever avec précaution les pièces chirurgicales en plastique du corps du patient à l'aide de la pince, sans toucher les parois des cavités qui entourent les pièces chirurgicales. Sinon le patient se mettra à trembler!

 

Repost 0
Published by Camille - dans Motricité fine
commenter cet article